Kolo Muani et Blas contre MetzCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

FC Nantes : Les TOPS-FLOPS du match nul contre Metz (1-1)

Le FC Nantes a dû se contenter d'un match nul contre une solide équipe du FC Metz qui reste désormais sur une série de huit matches sans défaite. Voici les principaux enseignements à retenir de la prestation des Canaris.

A VOIR AUSSI : TOUTE l'ACTUALITE DU FC NANTES

LES TOPS

Randal KOLO MUANI

Prêté à Boulogne la saison dernière, en National, le nouvel international Espoirs, buteur avec les Bleuets contre la Suisse, est en forme. C'est lui qui a ouvert le score d'une frappe puissante du gauche, sur un centre en retrait de Corchia. Dans tous les bons coups en première mi-temps, il a pesé, notamment par la qualité de ses déviations dos au but. Avant de baisser le pied au retour des vestiaires, à l'image de son équipe.

Sébastien CORCHIA

Le latéral droit manque logiquement de rythme et cela s'est un peu ressenti dans son entame de match. Mais il est rapidement monté en puissance, n'hésitant pas à prendre son couloir. Et c'est sur l'une de ses montées que le FCN a trouvé la faille, avec un joli centre en retrait pour Kolo Muani. Un autre bon service pour Bamba (60e). Un vrai bon match.

Ludovic BLAS

L'ancien guingampais a confirmé son bon début de saison, lui qui est le meilleur buteur nantais (3 buts). Dans son rôle de meneur de jeu, il a été très disponible. Une grosse activité. Inspiré, il a apporté de la fluidité au jeu des Canaris. C'est lui qui a initié la première action dangereuse, avec la frappe de Kolo Muani au dessus (13e). Il aurait pu marquer sur un joli numéro (34e). Des gestes techniques de classe. Un centre en retrait vendangé par Abeid (74e).

Abdoulaye TOURE

Capitaine en l'absence de Pallois, le Franco-guinéen a été à son avantage, comme lors de la victoire à Lorient (2-0) avant la trêve internationale. Devant la défense, il a fait le ménage, mettant sous l'éteignoir Boulaya et n'hésitant pas à se projeter. Il a apporté de l'équilibre à l'équipe avec Abeid. Une vraie tour de contrôle.

LES FLOPS

FABIO

Le FCN avait validé sa domination en première mi-temps par le but de Kolo Muani et Metz n'était absolument pas dangereux jusqu'à ce que le latéral brésilien provoque le penalty du 1-1 en faisant une main. Fâcheux.


Marcus COCO

De tous les joueurs nantais, c'est peut-être l'ancien guingampais qui a été le moins convaincant. Même si son duo avec Corchia a bien animé le couloir droit, c'est surtout le latéral qui s'est mis en évidence. Coco, lui, a été bien pris par Udol. Et il n'a pas vraiment pu faire de différences jusqu'à son remplacement par Emond.