FC Nantes - LOSC (0-2) : Pierre Ménès a cerné le mal qui gangrène Domenech
Celik et Simon Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MUTISME

FC Nantes - LOSC (0-2) : Pierre Ménès a cerné le mal qui gangrène Domenech

Pierre Ménès n’est pas tendre avec le FC Nantes, qui n’a pas vraiment fait le poids contre le LOSC dimanche lors de la 24e journée de Ligue 1 (0-2).

Le FC Nantes a pu voir ce qui le séparait d’une équipe en grande forme de la Ligue 1, hier, devant le LOSC (0-2). Battus sans avoir démérité en seconde période, les Canaris ont subi la confiance de leurs adversaires et leur ont même facilité la tâche en leur offrant l’ouverture du score sur un plateau.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC NANTES

« Le LOSC semblait gagné par la médiocrité ambiante. »

Dans son analyse d’après-match, Pierre Ménès n’est pas du tout surpris par le déroulé de la rencontre. « On n’attendait pas grand chose du FC Nantes face à l’ogre lillois et… on n’a pas été déçu. Surtout en première période, avec une prestation effarante de faiblesse, a-t-il commenté sur son blog. Les Canaris ne faisaient pas deux passes et en sont arrivés à un point où ils étaient tellement mauvais qu’ils faisaient déjouer Lille ! Même après avoir ouvert le score sur une reprise de David consécutive à une mésentente entre Girotto et Louza devant le but, le LOSC semblait gagné par la médiocrité ambiante. »

 

« Cette équipe est quasiment incapable de marquer un but »

Le consultant de Canal+ a toutefois assisté à un léger mieux du côté du FC Nantes après la mi-temps. « Après le repos, on a vu un peu de mieux côté Canaris, un peu plus de pression. Mais c’était bien trop peu, a-t-il ajouté. Cette équipe est quasiment incapable de marquer un but. Et en fin de match, un contre très bien mené par Weah, Sanches et David a donné de l’ampleur au succès nordiste. »