Sergio Conceiçao (FC Porto)
Sergio Conceiçao (FC Porto)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
ADIOS AMIGOS ?

FC Nantes : Conceiçao a torpillé un chouchou des supporters

Oswaldo Vizcarrondo (37 ans), passé dans les rangs du FC Nantes entre 2013 et 2017, ne garde pas un souvenir impérissable de Sergio Conceiçao. Le technicien portugais l’a clairement poussé vers la sortie.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Oswaldo Vizcarrondo n’arbore plus la crinière qui a fait de lui un guerrier apprécié des supporters du FC Nantes entre 2013 et 2017. Mais l’ancien défenseur de 37 ans a embrassé une carrière d’entraîneur comme adjoint d'Eddy Capron sur le banc de l'AS Sautron (N3).

Loin d’avoir oublié la Maison Jaune, le Vénézulien s’est rapproché de ses dirigeants il y a quelques mois pour un retour à la formation, en trouvant porte close... pour le moment. S’il compte retenter sa chance dans le futur, Vizcarrondo garde néanmoins un mauvais souvenir de son passage chez les Canaris : Sergio Conceiçao.

« On était bien, ici. J'ai fait des saisons pleines, j'avais une bonne relation avec Michel Der Zakarian, qui a joué au même poste que moi et me comprenait. Jusqu'à l'arrivée de Conceição, qui a changé mon statut, a-t-il avoué dans So Foot en référence à son arrivée en décembre 2016. C'est aussi pour ça que j'ai décidé de quitter le club, ça ne s'est pas bien passé avec lui. Il me restait une année de contrat, Troyes m'en proposait deux, donc c'était clair pour moi. J'ai préféré partir, ma priorité était de garder le rythme pour jouer en sélection. Je ne sais pas si c'était le bon choix, car je n'ai pas non plus beaucoup joué là-bas. » Conceiçao, lui, ne sera pas resté très longtemps non plus au FC Nantes : en juillet 2017, il signait au FC Porto.

Pour résumer

Oswaldo Vizcarrondo (37 ans), passé dans les rangs du FC Nantes entre 2013 et 2017, ne garde pas un souvenir impérissable de Sergio Conceiçao. L'actuel entraîneur portugais du FC Porto l’a clairement poussé vers la sortie.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert