FC Nantes : Mercato, incidents, joueurs, supporters... le grand déballage de Kombouaré
Antoine Kombouaré (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MISE AU POINT

FC Nantes : Mercato, incidents, joueurs, supporters... le grand déballage de Kombouaré

Maintenu en Ligue 1 et prolongé de deux ans sur le banc du FC Nantes, Antoine Kombouaré a livré ses vérités dans Presse Océan. Morceaux choisis :

Zapping But! Football Club FC Nantes : Top 10 des salaires de la saison 2020 / 2021

La qualité de son effectif

« Pour moi, ce sont des héros. Ils ont été monstrueux. Je suis tellement fier d’eux car ils ont été décriés, critiqués. Avant de venir, le tableau qu’on m’a fait, c’est que c’était des chèvres, qu’ils ne mettaient pas un pied devant l’autre… Finalement, ils se sont transformés. On leur a redonné de la confiance. Et ce n’était plus la même équipe. »

Les incidents de dimanche à la Beaujoire

« Des salariés ont été agressés. C’est très grave. C’est du foot, c’est du sport, ce n’est pas la guerre. Je suis dépassé. Ça me met hors de moi. Je suis très en colère. Pour moi, ce n’est pas mon club, ce n’est pas le club que j’ai connu. Attention, je ne dis pas que c’était mieux avant… Mais il faut faire très attention car on ne sait pas où ça peut mener ce genre de situation. À un moment donné, il faut savoir tirer la sonnette d’alarme et dire : « Stop, on arrête ». »

 
VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Ses attentes au Mercato

« Certains pourront partir, d’autres pas. À moi de travailler pour qu’on ait la meilleure équipe possible et que les joueurs importants qui partent soient remplacés. On verra bien. Il peut se passer plein de choses, c’est vrai. Mais ils peuvent aussi rester. Je donnerai mon avis mais je ne suis pas le boss du recrutement. Ce n’est pas mon rôle. J’aimerais garder les onze. Après, je sais que ce ne sera pas possible. »

Le message de Kombouaré aux supporters

« Pour réussir, on a besoin de tout le monde. Après, ceux qui n’aiment pas le FC Nantes, moi, je ne vais pas aller leur parler. Je n’ai rien à leur dire. Mais, eux, de toute façon, n’ont rien à me dire… Je vis peut-être dans le monde des bisounours mais il faut que tout le monde tire dans le même sens. Il faut fédérer, autour de l’équipe. »

Pour résumer

Antoine Kombouaré s'est livré sur plusieurs sujets du FC Nantes dans Presse Océan. Morceaux choisis :

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert