FC Nantes – Monaco (1-2) : Domenech refuse de baisser les bras malgré son terrible record
Raymond DomenechCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
REACTIONS

FC Nantes – Monaco (1-2) : Domenech refuse de baisser les bras malgré son terrible record

Alors que le FC Nantes a concédé un nouveau revers face à l'AS Monaco, Raymond Domenech a tenu à rester positif.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le debrief du mercato des Canaris

Au micro de la Chaîne Telefoot, Raymond Domenech est revenu sur la performance des siens avec l'envie d'y voir du positif. Notamment en raison de la fin de match où à 10 contre 11, le coach du FC Nantes a vu des motifs d'espoir. « On peut appeler ça une révolte, mais c'est aussi une autre manière de jouer avec le ballon, de le faire courir, ne pas le perdre trop vite. C'est une révolte du jeu. C'est positif mais ça n'a pas suffi ».

Reconnaissant que dans ces moments « on se raccroche à ce qu'on peut », Domenech compte mettre l'accent sur la maîtrise du ballon, insuffisante pour lui. « Il y a des séquences où on doit garder un peu plus le ballon, pas vouloir toujours faire la différence, c'est dans ces moments là qu'on respire, qu'on prend de la confiance, qu'on met en difficulté l'adversaire. L'objectif n'est pas d'avoir 60-70% de possession mais juste de poser un peu plus le jeu. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

Domenech, pire début de l'histoire d'un coach à Nantes

Alors que Domenech a signé une première terrible dans l'histoire des entraîneurs du FC Nantes, avec aucune victoire sur les cinq premiers matchs, le coach des Canaris ne veut pas baisser les bras et compte rester combatif. « Mon quotidien est celui de tous les entraîneurs dans cette situation. On doit garder le moral parce qu'il reste beaucoup de matchs. Il faut garder le groupe compact avec l'envie de se battre et d'aller au bout de cette compétition dans de bonnes conditions. »