FC Nantes : Patrick Collot plaide coupable face à l'OL (0-3) et ne confirme pas Domenech
Patrick CollotCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

FC Nantes : Patrick Collot plaide coupable face à l'OL (0-3) et ne confirme pas Domenech

Présent en conférence de presse à l'issue d'OL – FC Nantes (3-0), Patrick Collot a évoqué la lourde défaite des Canaris et son remplaçant.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les meilleures déclarations de l'année 2020

A l'issue de la lourde défaite du FC Nantes sur la pelouse de l'OL (0-3), Patrick Collot ne s'est pas caché des micros pour sa dernière sur le banc des Canaris, assumant ses erreurs : « J'avais essayé de mettre en place très rapidement un nouveau dispositif pour poser des problèmes aux Lyonnais avec trois défenseurs centraux et des latéraux sur les côtés pour bloquer Dubois et Cornet ainsi qu'un milieu à quatre joueurs. J'ai plus mis en difficulté mon équipe que je ne l'ai aidée. C'est difficile. Les joueurs ont essayé d'adhérer à ce que j'ai mis en place. Nous avons concédé un but d'entrée et cela a encore mis un peu plus de doute dans une équipe qui en a pas mal déjà ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Collot : « Je ne sais pas qui arrivera »

Estimant que « peu de choses » tournaient en faveur des Canaris et que la « trêve arrive au bon moment », Patrick Collot n'a pas voulu s'exprimer sur son remplaçant qui devrait être Raymond Domenech : « C'était prévu, je ne suis pas surpris, je sais que quelqu'un va arriver, ça va se faire tranquillement. Je vais penser à me reposer pour revenir à la Jonelière le plus frais possible. Pour le nom de Domenech ? Je ne sais pas qui arrivera, il n'y a rien d'acté, je ne veux pas parler. On verra ce que la direction du club décidera ».

Sous contrat jusqu'en juin 2022, Patrick Collot restera en tant qu'adjoint comme tout le staff actuel. Reste que le N°2 de Domenech n'est pas encore nommé. La piste Frédéric Bompard (EA Guingamp) ayant du plomb dans l'aile, aucun entraîneur du centre ne souhaitant être promu, les dernières discussions tournaient autour d'Eric Blahic selon Ouest-France.