Jérôme RothenCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CASH

FC Nantes, PSG : Rothen offre une réponse cinglante à Halilhodzic !

Accusé par Vahid Halilhodzic d'avoir été l'une des deux taupes du vestiaire lors que le Bosniaque entraînait le PSG en 2004-05, Jérôme Rothen a répondu... sans vraiment démentir que c'était lui qui faisait passer certaines informations aux journalistes. Ce qui est sûr, c'est que les deux hommes n'avaient aucun affinité !

Zapping But! Football Club FC Nantes : les 10 plus grosses ventes des Canaris

Dans l'interview qu'il a accordée à So Foot, Vahid Halilhodzic à tirer à vue sur beaucoup de monde. Certains ne lui feront pas le plaisir de lui répondre et d'autres rectifieront la vérité. C'est le cas de Jérôme Rothen, accusé d'avoir été l'une des deux taupes du vestiaire parisien en 2004-05. Traité de "pourri", "d'égoïste", l'animateur de Rothen s'Enflamme sur RMC a livré sa version des faits hier soir... sans vraiment démentir que c'était lui qui donnait des informations aux journalistes !

"Je suis content de savoir que 20 ans après, il a trouvé les deux taupes. Il me cite, tant mieux. Il a tellement cherché la taupe pendant quelques mois que ça a fini par lui coûter sa place... Quand tu lis l’interview de Vahid, ce n’est jamais de sa faute. Dans tous les clubs où il est passé, il s’est fait virer. Ça marche pendant six mois et après, c’est la dégringolade. Il n’a aucune affinité avec ses joueurs, c’est le seul entraîneur comme ça. Ce n’est jamais de sa faute, il ne se remet pas en question. Je lui souhaite une bonne retraite. Il a fait des bonnes choses dans le football et des moins bonnes. C'est malheureux. Il perd un peu la mémoire. Je lui rappelle qu’il m’a entraîné seulement deux mois et demi. Je me suis blessé et derrière, il s’est fait virer (en février 2005). Donc reconnaître en deux mois et demi que je parlais aux journalistes… Je suis désolé mais lors de tes autres défaites, je n’étais plus dans le groupe."

Pour résumer

Accusé par Vahid Halilhodzic d'avoir été l'une des deux taupes du vestiaire lors que le Bosniaque entraînait le PSG en 2004-05, Jérôme Rothen a répondu... sans vraiment démentir que c'était lui qui faisait passer certaines informations aux journalistes. Ce qui est sûr, c'est que les deux hommes n'avaient aucun affinité !

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.