Gurban Gurbanov
Gurban GurbanovCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONFLIT

FC Nantes : Qarabag la tête ailleurs face aux Canaris ?

Depuis mardi, les tensions sont grandes entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie après des fusillades à la frontière. L'entraîneur de Qarabag a clairement dit que son équipe était impactée par le conflit qui se profile, ce qui influencera forcément le match de demain soir contre le FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Même s'il joue désormais à Baku, capitale de l'Azerbaïdjan, le Qarabag FK a été créé dans la ville d'Agdam, qui est actuellement au cœur de tensions extrêmes entre les Azéris et l'Arménie. Cela parce que la région dans laquelle elle se trouve, le Haut-Karabagh, est peuplée majoritairement d'Arméniens ayant fait sécession il y a quelques années. Les deux pays réclament ce territoire et les incidents sont nombreux à la frontière, comme mardi, qui a vu une cinquantaine de soldats être tués. Jusqu'à présent, la Russie faisait office de médiateur mais comme elle est actuellement focalisée sur sa guerre en Ukraine, les tensions rejaillissent.

Forcément, les Azéris n'ont pas trop la tête au football, comme l'a confié l'entraîneur de Qarabag, Gurban Gurbanov, en conférence de presse avant le match contre Nantes : « C’est très dur de parler en conférence ce mercredi, parce que 50 des nôtres sont morts dans le conflit, à la frontière. Jusqu’à ce matin, je ne me suis intéressé qu’à ça, à ces si jeunes soldats qui sont décédés. Je veux dire toute mon affection aux familles, dire mon soutien dans ces moments difficiles. J’ai dit aux joueurs : Karabagh est un symbole du pays, on a la responsabilité de ce nom. Des parents ont perdu leur enfant, des enfants leurs parents. On va faire du mieux pour que l’équipe soit prête. Ce sera dur de rester concentré sur le match, au regard des derniers événements liés au conflit contre l’Arménie, mais on va donner le max ».

Pour résumer

Depuis mardi, les tensions sont grandes entre l'Azerbaïdjan et l'Arménie après des fusillades à la frontière. L'entraîneur de Qarabag a clairement dit que son équipe était impactée par le conflit qui se profile, ce qui influencera forcément le match de demain soir contre le FC Nantes.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.