Alban Lafont
Alban LafontCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
INTERVIEW

FC Nantes : son passage en Italie, l'arrivée au FCN, Kombouaré... Lafont répond à Pierre Ménès

Sur le site de Pierre Ménès, Alban Lafont (FC Nantes) s'est longuement confié. Voici les meilleurs morceaux de l'entretien.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Sur son passage à la Fiorentina

« C’était important pour moi de partir de Toulouse, c’est mon club formateur et il fallait à un moment que je me mette un peu plus en difficulté, ça ne s’est pas passé comme je le voulais mais j’ai beaucoup appris aussi (…) J'ai joué 32 matchs, j'ai quand même fait une saison pleine. Là-bas, je ne sentais pas qu'on avait confiance en moi. Je ne me sentais pas à ma place ».

Sur sa décision de rejoindre Nantes

« J’ai eu l’opportunité de venir à Nantes où j’ai senti la confiance du président, de tout le monde et du coach. A l’époque, c’était Vahid ».

Sur Antoine Kombouaré

« J'ai connu quatre entraîneurs depuis que je suis là. Ce n'était pas facile mais, après, avec l'arrivée du coach Kombouaré, j’ai senti énormément confiance de sa part. Il m’a dit les choses clairement, qu’il fallait que je me mette au boulot, que j’avais un énorme potentiel et qu’il ne fallait pas que je le gâche tout simplement… Il avait raison (…) Il m'a remis les idées en place et j'ai accroché à 100% à son discours. Il dit les choses comme il le ressent et c'est ce que je recherche ».

Sur la saison en cours

« Le fait que le coach soit resté, qu'une structure soit installée, je me suis dit qu'on pouvait repartir sur quelque chose de bien. Surtout qu'on a un bon effectif, de très bons joueurs. Il y a quelque chose à faire. Après, c'est à nous sur le terrain de faire ce qu'il faut pour que ça ne reparte pas comme l'année dernière. Mais cela ne va dépendre que de nous ».

Ce dimanche, l'Espagne reçoit la Suède dans une finale pour la qualification à la Coupe du Monde de la zone Europe. Venez parier chez France Pari. La cote de la Roja est à 1,32 contre 4,30 le nul et 8,50 pour les Scandinaves.

Lafont se confie

Face à Pierre Ménès, Alban Lafont a accepté de revenir sur sa carrière, évoquant notamment son passage raté en Italie (Fiorentina), sa signature au FC Nantes, l'instabilité chronique chez les Canaris et Antoine Kombouaré.