FC Nantes – Stade Brestois (3-1) : les enseignements du succès précieux des Canaris
Sébastien CorchiaCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

FC Nantes – Stade Brestois (3-1) : les enseignements du succès précieux des Canaris

Le FC Nantes a réussi à obtenir une victoire capitale à domicile face au Stade Brestois (3-1). Un succès qui s'accompagne néanmoins d'un bilan mitigé.

Kolo Muani touche enfin au but

Malgré l'arrivée de Jean-Kevin Augustin, Randal Kolo-Muani reste (pour l'instant) l'avant-centre titulaire des Canaris et Christian Gourcuff peut se satisfaire de ce choix gagnant. Une nouvelle fois à son avantage, l'attaquant nantais a enfin ajouté ce qu'il manquait depuis ses débuts, à savoir le but. A l'aise techniquement dans son enchaînement à bout portant pour débloquer le compteur nantais, Kolo Muani a peut-être levé le dernier déclic qui lui manquait pour s'affirmer à la pointe des Canaris.

Corchia sérieux, Augustin devra attendre

Bien évidemment, l'une des curiosités du jour était de voir à l'œuvre les dernières recrues du FC Nantes. Sébastien Corchia était titularisé sur le couloir droit par Christian Gourcuff alors que Jean-Kevin Augustin a démarré sur le banc. Et plus surprenant même, il n'en est pas sorti alors que le coach nantais n'a effectué que trois changements sur les cinq possibles. Peut-être un manque de rythme comme l'avait annoncé l'entraîneur devant la presse. Quant à Corchia, sa première se résume à un match propre. Sans apporter beaucoup d'étincelles offensives, l'ancien défenseur du LOSC et du FC Séville a réalisé un match sérieux, disputant tout le match pour lever les doutes sur sa condition actuelle.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU FC NANTES

Chirivella et Simon ont perdu des points

Son changement à la pause est un signe très clair, Christian Gourcuff n'était pas satisfait du rendement de Pedro Chirivella au milieu de terrain face à Brest. Le milieu de terrain espagnol, après des débuts convaincants depuis son arrivée cet été, semble connaître une baisse de régime et les cartes risquent d'être rebattues au milieu de terrain. D'autant qu'Abdoulaye Touré n'a pas quitté le club et vise sans doute autre chose qu'une place de remplaçant de luxe. Autre perdant du jour, Simon Moses que Christian Gourcuff a choisi de placer sur le banc au coup d'envoi. Le trio Louza – Coco – Blas a montré de belles choses, sans compter l'entrée décisive de Kader Bamba qui lui a permis de marquer des points.

Pallois, coup dur avant le PSG

Parmi les mauvaises nouvelles du jour, la future suspension de Nicolas Pallois pour le match face au PSG, le samedi 31 octobre prochain. Le défenseur nantais a reçu un nouvel avertissement qui va lui valoir d'être absent pour le choc à venir des Canaris. Dommage quand on mesure l'importance du stoppeur nantais qui a formé une charnière intéressante avec Jean-Charles Castelletto.