FC Nantes : un flop relancé par Kombouaré à la traîne, un cadre fait déjà grincer des dents
Renaud Emond (FC Nantes)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MANQUEMENTS

FC Nantes : un flop relancé par Kombouaré à la traîne, un cadre fait déjà grincer des dents

La victoire du FC Nantes contre le FC Metz dimanche à la Beaujoire (2-0) ne doit pas faire oublier quelques manquements constatés chez certains Canaris.

Zapping But! Football Club FC Nantes : les transferts les plus chers

Le FC Nantes réalise un début de saison prometteur. Avec une cinquième place provisoire et déjà 4 points dans l’escarcelle, les hommes d’Antoine Kombouaré sont repartis sur les mêmes bases que lors de l’exercice écoulé. Pour autant, il ne faudrait pas croire que tout est gagné d’avance. Malgré la victoire à la Beaujoire contre le FC Metz dimanche (2-0), qui ne souffre d’aucune contestation, des petites failles ont été constatées chez deux Canaris : Renaud Emond et Nicolas Pallois.

« Le FC Nantes version Kombouaré fidèle à lui-même. Solide, et des contres assassins. Moses Simon excellent, RKM toujours bon, Blas perso mais précieux, Chirivella le patron, Castelletto infranchissable. Attendons de voir quand même qui va partir avant de s'exciter, a analysé à chaud Emmanuel Merceron. J'ai trouvé seulement Emond très en dessous des autres. Pallois aussi, je comprends pas que la Beaujoire hurle de joie quand il dégage constamment en touche ou en faisant une grosse chandelle dégueulasse. Castelletto essayait de relancer propre lui. »

L’insider n’est pas le seul à partager cet avis sur les deux joueurs du FC Nantes. Maxime Thomas le rejoint : « Pallois, qui à chaque chandelle, savait que la Beaujoire allait applaudir et crier de joie... Beaucoup de mal avec ça, assure le fondateur du site La Maison Jaune. À part ça, seul Emond a été en dessous pour moi. »

FC Nantes : Pallois et Emond à la traîne ?

La victoire du FC Nantes contre le FC Metz dimanche à la Beaujoire (2-0) ne doit pas faire oublier quelques manquements constatés chez certains Canaris. Notamment chez Nicolas Pallois et Renaud Emond, en dessous aux yeux des supporters.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert