FC Nantes : un spécialiste calme les ardeurs du Collectif Nantais de Landreau
Luc DayanCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
FREIN

FC Nantes : un spécialiste calme les ardeurs du Collectif Nantais de Landreau

Spécialisé dans les reprises des clubs, Luc Dayan rappelle que le FC Nantes ne pourra être vendu sans l'aval de Waldemar Kita. Et que le processus semble loin d'être engagé…

Zapping But! Football Club FC Nantes : les meilleures déclarations de l'année 2020

Entre la présentation du projet Collectif Nantais vendredi et l'interview surréaliste de Waldemar Kita hier, il a beaucoup été question de la vente du FC Nantes ces derniers jours. Surtout que l'actuel propriétaire a affirmé être ouvert à une vente en cas d'offre intéressante. Mais Luc Dayan, spécialiste des cessions de clubs, rappelle quelques vérités fondamentales ce dimanche dans les colonnes d'Ouest France. Et elles risquent de ne pas plaire aux amoureux de la Maison Jaune…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

"Quand on veut vendre, généralement, on l’annonce"

« Il faut bien préciser une chose : une vente de club ne peut se faire que si l’actionnaire est vendeur. J’ai eu le cas récemment à Valenciennes, où M. Eddy Zdziech ne veut pas vendre, malgré le fait qu’il soit en opposition avec les supporters, ses actionnaires minoritaires, le maire. On ne peut pas le forcer à vendre, c’est vraiment un paramètre primordial à prendre en compte. On peut dire ce qu’on veut, parler de valeurs… Tant qu’on n’est pas dans le processus de vente et qu’on ne peut pas analyser la situation juridique, financière et commerciale du club, on parle en l’air. »

« Si Kita peut être engagé dans un processus de vente sans que cela se sache ? On peut faire ce qu’on veut. On peut contacter une banque d’affaires et n’annoncer la vente que lorsqu’elle est finalisée. Mais c’est plutôt rare pour être honnête. Quand on veut vendre, généralement, on l’annonce, cela peut attirer des candidatures. Et puis, c’est en général difficile de garder un processus de vente confidentiel, il y a souvent des fuites. »

Pour résumer

Le projet Collectif Nantais est certes attractif pour les supporters du FC Nantes mais Luc Dayan rappelle que c'est Waldemar Kita qui a les cartes en mains.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet