FC Nantes : une chaîne de solidarité pour aider un supporter arrêté lors de la manif anti-Kita
Heurts entre supporters du FC Nantes et CRS dimancheCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CAGNOTTE

FC Nantes : une chaîne de solidarité pour aider un supporter arrêté lors de la manif anti-Kita

Les supporters du FC Nantes se mobilisent pour venir en aide financièrement à l'un des leurs arrêté dimanche lors de la manifestation contre Waldemar Kita et qui a été jugé en comparution immédiate.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le calendrier complet de la saison 2020-2021

L'avant-match de dimanche a été chaud du côté de Nantes ! Des centaines de supporters ont défilé devant la Beaujoire, où allait se tenir la rencontre entre les Canaris et Dijon, pour réclamer le départ du propriétaire, Waldemar Kita. Mais les choses ont dégénéré quand le cortège a voulu atteindre le parking du stade alors que les CRS s'y opposaient. Plusieurs interpellations ont eu lieu, dont l'une provoque une mobilisation des fans nantais via les réseaux sociaux.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Une facture de 1.500€ à régler

Sur Twitter, le dénommé Keuj a fait les présentations : "Après 48h d'une garde à vue "éprouvante", le supporter du FC Nantes interpellé dimanche après la manif pendant FCN-DFCO est actuellement jugé en comparution immédiate. Le tribunal reproche à ce salarié de la SNCF inconnu de la justice des jets de projectiles sur les CRS. Le prévenu, âgé de 24 ans, nie avoir lancé des projectiles mais reconnaît avoir relancé des palets de lacrymos. C'était sa 1ère manifestation. Il fréquente la tribune Loire mais n'appartient pas à la Brigade Loire. Le procureur, Thierry Roland, confond les deux. Alors que le procureur demandait un travail d'intérêt général, le tribunal a préféré suivre la défense en prononçant une peine de 60 jours amende à 10 euros. Les trois CRS toucheront 150 euros de dommages et intérêts. La dispense d'inscription de la condamnation au B2 du casier a été acceptée."

Et il a conclu par : "Camarades, quelques précisions avant de répondre à @KerZadarian pour la cagnotte. Le tribunal n'a pas été au-dessus des réquisition, c'est la défense qui préférait les JA au TIG (plus contraignant). Au total, la facture s'élève à 1550 euros : 600 d'amende + 450 de dommages et intérêts + 500 de frais d'avocat".