Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
REACTION A CHAUD

FC Nantes : une nouvelle fois héros des Canaris, Descamps est « entré dans la tête » de Ben Yedder

Si certains supporters se sont inquiétés de ne pas voir Alban Lafont reprendre sa place en demi finale de Coupe de France, Rémy Descamps a une nouvelle fois été décisif dans cette compétition lors de FC Nantes - Monaco (2-2, 4-2 aux tab)... confirmant son statut de héros de la Coupe.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Sur la séance de tirs au but

« C’est un duel, un Monégasque face à moi à chaque fois. C’est à moi de prendre le maximum d’infos pour essayer d’aller au bon endroit, leur mettre la pression. C’est ce que j’ai fait dès le premier tir au but, je suis entré dans la tête de Ben Yedder. Ça a payé, je la sors bien et ils ont la pression derrière. Le public a bien poussé aussi derrière. Tout nous a réussis (…) J’avais les infos comme quoi il croisait ses penaltys. Au vu de sa prise d’élan, j’ai décidé de plonger à gauche, et ça nous a réussis. Il n’a pas croisé. C’est aussi l’instinct qui m’a fait aller de côté là ».

Sur sa joie au coup de sifflet final

« C’est la première fois, un envahissement de terrain. Je le garderai en tête toute ma vie. Le peuple nantais a beaucoup souffert l’année dernière, et je suis très content d’emmener Nantes au Stade de France ».

Sur son passage en lumière en Coupe (titulaire à la place de Lafont)

« C’est un rôle compliqué. Je travaille ces matches en amont, je sais qu’il faut que je réponde présent le jour J. J’ai travaillé avec la préparatrice mentale. Le match était compliqué, on a eu des soucis défensifs. Il y a détails à régler. Mais j’ai fait abstraction de tout ça, en arrivant à la séance de tirs au but, en me concentrant que là-dessus. J’ai oublié le match. Je me suis dit que c’était à moi de faire le taf ».

Blas : « C'est son moment, qu'il profite »

Ludovic Blas : « Je priais pour que mes copains marquent et que Rémy (Descamps) fasse les arrêts. Il nous a sauvés. Il nous envoie au Stade de France. Après, il a fait les arrêts qu’il fallait pendant cette séance. Je suis content pour lui, c’est son moment, qu’il profite ».

Descamps raconte son arrêt décisif

Si certains supporters se sont inquiétés de ne pas voir Alban Lafont reprendre sa place en demi finale de Coupe de France, Rémy Descamps a une nouvelle fois été décisif dans cette compétition... confirmant son statut de héros de la Coupe.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.