FC Nantes : Waldemar Kita laisse une (petite) ouverture au Collectif Nantais
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
RACHAT DE CLUBS

FC Nantes : Waldemar Kita laisse une (petite) ouverture au Collectif Nantais

Waldemar Kita a rigolé du projet de reprise du Collectif nantais vendredi dernier. Cela ne veut pas dire qu'il n'est pas à l'écoute d'une offre pour le FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le palmarès complet des Canaris

Vendredi soir, à la pause de Monaco – Nantes (1-1), Waldemar Kita a démoli le projet du Collectif Nantais : « Déjà, on n'est pas vendeur. Ensuite, pour être vendeur, il faut que des propositions sérieuses viennent vers nous. Ce n'est pas par l'intermédiaire des médias qu'on vend un club quand on est sérieux et professionnel. D'abord on doit contacter les propriétaires et, à partir de là, on peut discuter ».

Kita à l'écoute d'un projet sérieux... et discret ?

Il faut dire que la caution Mickaël Landreau n'enchante pas plus que cela l'homme d'affaires franco-polonais, vexé par les méthodes : « Ce n'est pas mon problème. Juste je trouve que ce n'est pas très sérieux de la part d'un garçon ou de plusieurs qui sont en train de mener une sorte de guerre vis-à-vis du club. Ils disent aimer le club mais le détruisent avec leurs actes quotidiens. Personne n'a toqué à ma porte. C'est pour ça que je dis que ce n'est pas sérieux. C'est bien d'aimer le club mais ça ne s'achète pas comme une voiture ».

Malgré cette sortie publique une nouvelle fois très dure à l'encontre du projet de reprise mené par Philippe Plantive, Waldemar Kita n'est pas fermé aux discussions selon Emmanuel Merceron. Pour l'insider, c'est même davantage une question de forme que de fond : « Waldemar Kita sous entend que le Collectif nantais doit parler avec lui et non pas par la presse pour acheter le club. Il est bien vendeur », a affirmé l'intéressé. Une explication à la nouvelle stratégie du Collectif nantais, plus discret dans l'avancée de son projet depuis quelques semaines ? Pas forcément puisque Mickaël Landreau a encore pris la parole à l'occasion d'un entretien à la Maison jaune qui sera publié mercredi.

Ce qu'il faut comprendre de la sortie de Kita

Vendredi, Waldemar Kita a assuré qu'il n'était pas vendeur pour le FC Nantes. Pourtant, l'homme d'affaires franco-polonais a adressé un message au Collectif nantais. Il attend plus de discrétion pour accepter de s'asseoir autour d'une table...