Waldemar Kita
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
BRAS DE FER

FC Nantes : Waldemar Kita se venge de la Métropole, les élus dénoncent

La volonté (avérée ou non) de Waldemar Kita de délocaliser le centre d'entraînement du FC Nantes à Vair-sur-Loire provoque un séisme dans la sphère politique.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Désireux de construire un nouveau centre d'entraînement au FC Nantes et en froid avec la Métropole depuis l'échec du YelloPark, Waldemar Kita est tombé d'accord avec la communauté des communes du pays d'Ancenis pour racheter un terrain à Vair-sur-Loire (à 40 kms de Nantes) contre un chèque de 2,1 M€. Une annonce qui a scandalisé au niveau de la sphère politique nantaise.

Vice-président en charge du sport de haut niveau à Nantes, Ali Rebouh a exprimé ses regrets à Ouest-France face à cette décision : « Nous regrettons cette décision du président du Football club de Nantes. Johanna Rolland et l’ensemble des élus métropolitains de toutes sensibilités font part de leur attachement, et de celui de tous les amoureux du club, à ce que le FCN reste à Nantes ou dans sa métropole ».

L'opposition se sert de Kita pour attaquer Johanna Rolland

Au niveau de Nantes Métropole, on assure pourtant avoir proposé des alternatives : « Cette décision est d’autant plus regrettable que Nantes Métropole avait fait au club plusieurs propositions de sites avec notamment deux propositions étudiées avec précision : celle d’un site double avec la Jonelière et les Basses-Landes, ou bien encore la proposition d’un site unique dans la commune d’Orvault. Force est de constater que ces propositions ne suffisent pas, en termes de disponibilité foncière, aux volontés du président du club ».

Dans l'opposition, on se sert justement de ce déménagement possible de la Jonelière pour attaquer l'administration Johanna Rolland : « Nous payons aujourd’hui les conséquences du fiasco du YelloPark et de l’incapacité totale de Johanna Rolland à proposer au FCN une relation apaisée et efficace avec la collectivité. Son inaction a affaibli notre territoire et d’autres ont su en tirer parti. C’était malheureusement prévisible », a lâché la droite nantaise.

Les élus s'écharpent à cause de Kita

Depuis l'échec du YelloPark, Waldemar Kita entretient des rapports froids avec Nantes Métropole. Une situation qui l'a poussé à chercher un nouveau terrain en pays d'Ancenis pour délocaliser le centre d'entraînement du FC Nantes...