Girondins, FC Nantes : Domenech chez les Canaris, un ancien de l'ASSE et de l'OL y croit dur comme fer !
Fabrice GrangeCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AMITIE

Girondins, FC Nantes : Domenech chez les Canaris, un ancien de l'ASSE et de l'OL y croit dur comme fer !

Ancien entraîneur des gardiens de l'ASSE (de septembre 2012 à juin 2020), Fabrice Grange, aujourd'hui aux Girondins, estime que Raymond Domenech peut être une bonne pioche pour le FC Nantes.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le calendrier complet de la saison 2020-2021

Passé par le FC Nantes il y a une dizaine d'années, Fabrice Grange est fidèle en amitié. A l'ASSE, on avait pu le vérifier avec le soutien sans faille apporté par l'ancien entraîneur des gardiens, aujourd'hui dans le staff de Jean-Louis Gasset aux Girondins, envers Stéphane Ruffier. Et Grange, qui avait connu Raymond Domenech à l'OL et en équipe de France, a fait l'éloge du nouvel entraîneur du FC Nantes dans Presse-Océan.

« En club, il était travailleur, il se battait pour l’institution à laquelle il faisait très attention. Avec moi, il a toujours été honnête, intègre et juste. Il savait dire quand c’était bien ou pas. Ça me convenait. En sélection, il avait ce même souci de l’institution. Tout le monde retient 2010 mais avec lui et le groupe, on a vécu une finale de Coupe du monde. Ce n’est pas donné à tout le monde d’emmener une équipe aussi haut », soutient Grange.

A VOIR AUSSI : TOUTE l'ACTUALITE DU FC NANTES

Grange : « C’est quelqu’un qui va faire adhérer le groupe avec lui »

Avant d'ajouter : « C’est un entraîneur rigoureux, sur les détails et un maximum de choses, donnant le meilleur de lui-même. Les joueurs vont être étonnés. Il est humain, proche de ses protégés. Il va défendre l’institution FC Nantes et se plonger à fond dans le projet auquel il croit vraiment. En amenant toute son envie, son expérience. J’ai beaucoup d’estime pour lui. Je lui souhaite de réussir. C’est quelqu’un qui va faire adhérer le groupe avec lui. Il va les amener à être un peu plus combatifs, voire peut-être les secouer. Il va vouloir bien faire jouer son équipe. Car il aime le jeu. Il va peut-être apporter de la rigueur défensive. Ça passe aussi par là. Il a des convictions. Raymond aime les challenges. Il replonge parce que c’est le FCN, un grand nom avec une histoire. Ça le motive. Je le soutiens. Je le trouve très courageux d’aller à Nantes. »