FC Nantes : un ex-Canari demande à Kita de s’inspirer d'Angers
Loic GuillonCredit Photo - Icon Sport
par Mathias Merlo
COUP DE GUEULE

FC Nantes : un ex-Canari demande à Kita de s’inspirer d'Angers

Pour La Maison Jaune, Loic Guillon est revenu sur ses années au sein du FC Nantes et sur la mauvaise passe traversée par son club.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des Canaris les plus utilisés

Formé à la Jonelière, Loic Guillon a effectué toutes ses classes chez le FC Nantes jusqu’à découvrir le monde professionnel. Il porte un regard dur, mais réaliste, sur son club formateur. 

Pour l’ex-défenseur central, Waldemar Kita a tout intérêt à prendre exemple sur l’Angers SCO, club où il a évolué une saison (2014-2015), pour apporter de la sérénité dans le futur : « Oui effectivement j’ai été à Angers en fin de carrière, et j’ai vécu un moment extraordinaire avec la montée en Ligue 1. Je compare souvent Nantes et Angers aujourd’hui. Il y a déjà la présidence qui a une ligne directrice, et qui depuis la Ligue 2, fait confiance à un coach, à un staff, à un noyau de joueurs. » 

D’après Loïc Guillon, la famille Kita apporte trop de changements d’une saison à une autre : « Aujourd’hui, le noyau du groupe angevin, c’est du Romain Thomas, du Ludovic Butelle, du Vincent Manceau, du Thomas Mangani, du Pierrick Capelle… mais ces joueurs-là, hormis Capelle, étaient déjà là en Ligue 2 quand j’étais là-bas ! Ils ont gardé ces éléments, et aujourd’hui vous avez un vestiaire et des dirigeants qui ont fait confiance au coach. Et puis aussi, il y a surtout, et ça je pense qu’il faut l’accepter au FC Nantes, c’est qu’il faut mesurer ses ambitions. »

Dans la suite de son propos, il tacle le boss des Canaris, coupable de ne pas voir la réalité en face : « Au FC Nantes, si vous écoutez Monsieur Kita, vous avez l’impression que tous les ans vous allez jouer la Ligue des Champions la saison suivante. Et il arrive ce qu’il arrive aujourd’hui. À un moment donné il faut être capable d’accepter qu’il faille reprendre le projet à la base. Avant de vouloir jouer l’Europe, prendre conscience qu’il y a un paquet d’équipes qui sont largement devant vous. Il faut faire les bons recrutements, établir un projet, stabiliser l’effectif, le coach, et avancer sur plusieurs années pour pouvoir progresser. »

Interview réalisée par À La Maison Jaune