SCO Angers – FC Nantes (1-3) : Ménès salue l'effet Kombouaré mais tempère pour le maintien
Antoine KombouaréCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

SCO Angers – FC Nantes (1-3) : Ménès salue l'effet Kombouaré mais tempère pour le maintien

S'il ne voit pas encore le FC Nantes tiré d'affaire, Pierre Ménès a apprécié la réaction des Canaris sur la pelouse du SCO Angers (3-1).

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Après l'intérim infructueux de Patrick Collot et le passage express de Raymond Domenech, le FC Nantes a enfin retrouvé le goût du succès après 16 matches en venant à bout du SCO Angers (3-1) dans son petit derby de l'Ouest. Un résultat qui n'a pas échappé à Pierre Ménès.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

« Il en faudra plus pour se maintenir mais... »

Sur son blog, le consultant du CFC a salué la patte Antoine Kombouaré, lequel a ramené le succès dans son club formateur : « Après quinze journées de disette, Nantes a enfin gagné un match ! Peut-on parler d’effet Kombouaré ? Forcément. On a seriné pendant sept matchs qu’il n’y avait pas d’effet Domenech. AK arrive et gagne, il y a donc obligatoirement un effet Kombouaré ».

Pour autant, Pierre Ménès ne voit pas les Nantais, toujours 18e, tirés d'affaire dans la course au maintien : « Les Canaris ont très vite pris de l’avance après un but de Simon servi d’une jolie passe aveugle par Blas puis grâce à un péno de Louza. Angers a réduit le score également sur penalty pour une faute de Touré sur Doumbia. Assez loin de son meilleur niveau et en manque d’envie, le SCO s’est fait prendre sur une nouvelle passe décisive de Blas pour Bamba qui a bien évité Bernardoni pour donner un succès et de l’espoir à Nantes. Il en faudra plus pour se maintenir mais c’est un bon début ».