FC Nantes - Mercato : Kombouaré a emprunté à Conceiçao une astuce pour donner le change à Kita
Sergio Conceiçao (FC Porto)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SUPER-HÉROS

FC Nantes - Mercato : Kombouaré a emprunté à Conceiçao une astuce pour donner le change à Kita

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré, à qui on avait prédit l’enfer au mercato, a finalement réussi à franchir le premier obstacle cet été chez les Canaris.

Zapping But! Football Club FC Nantes : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire en Ligue 1

Antoine Kombouaré est toujours en vie. Sur le banc du FC Nantes depuis le remplacement de Raymond Domenech, le Kanak a su redonner une impulsion aux Canaris et veut surfer sur un début d’exercice honorable pour poursuivre son travail. Celui-ci n’a finalement pas été trop grevé par le mercato, où l’on prédisait l’enfer à l’ancien coach du PSG cet été. Dans un club qui se passe de cellule de recrutement, L’Équipe affirme que son avis a été prépondérant. Et un peu comme Sergio Conceiçao (2016-2017), Kombouaré a su sortir de son périmètre d’entraîneur pour donner le change à ses dirigeants.

« Au début du mercato on m’a prédit l’enfer, a-t-il analysé avec le recul. Peut-être que le club et des joueurs n’ont pas vu arriver les offres qu’ils souhaitaient mais on n’a pas attendu la dernière semaine pour discuter avec eux. Avant la fin de la saison et pendant les vacances je n’ai pas hésité à appeler les garçons, à échanger sur ce qu’ils allaient devenir, ce qu’ils allaient faire. Pendant la préparation, il a aussi fallu leur faire comprendre qu’on n’était pas fermés mais qu’ils devaient faire les bons choix, que s’ils repoussaient leur départ, ici ils seraient non seulement des éléments importants mais ils seraient aussi heureux. »

Plusieurs joueurs du FC Nantes sont cités en ce sens par l’entraîneur des Canaris. « Aujourd’hui, je vois des garçons prêts à repartir au combat, disponibles, qui travaillent pour gagner, a-t-il ajouté. Ludo (Blas) n’a pas été efficace pour l’instant mais il n’a pas arrêté, Randal (Kolo Muani), depuis qu’il est revenu des Jeux, il donne ce qu’il a à donner, Alban (Lafont) est redevenu un très très bon gardien, très important dans la course au maintien. Et Simon, vous avez vu ses matches (sourires). Finalement ils sont contents d’être restés. »

Pour résumer

L’entraîneur du FC Nantes Antoine Kombouaré, à qui on avait prédit l’enfer au mercato, a finalement réussi à franchir le premier obstacle cet été chez les Canaris. Un peu comme Sergio Conceiçao l'avait fait avant lui à la Maison Jaune.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert