FC Nantes – Mercato : le clan Kita durcit le ton avec une pépite des Canaris
Batista MendyCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CONFLIT

FC Nantes – Mercato : le clan Kita durcit le ton avec une pépite des Canaris

Refusant de prolonger, Batista Mendy (20 ans) ne rejouera plus avec le FC Nantes. Ni en pro, ni en réserve. Le milieu a été blacklisté.

Révélé par Ouest-France et 20Minutes, l'information a été confirmée par Christian Gourcuff ce jeudi en conférence de presse : Batista Mendy (20 ans) a été exclu du groupe professionnel du FC Nantes et ne joue même pas les matches avec la réserve en National 2. Une conséquence directe de la brouille entre le jeune milieu en fin de contrat en juin et ses dirigeants.

Comme le rapporte 20Minutes, la direction nantaise a même fait passer un message clair au coach de la réserve Pierre Aristouy : hors de question de faire jouer Batista Mendy jusqu'à nouvel ordre. Le point de non-retour est donc atteint entre le clan Kita et le prometteur milieu de terrain, courtisé à l'étranger et plus que jamais désireux de plier bagage.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU FC NANTES

Gourcuff confirme la mise à l'écart décidée par le club

Face aux médias, Christian Gourcuff a confirmé qu'il s'agissait d'une mise à l'écart pour un « problème contractuel plus que sportif » : «Si vous avez un joueur qui fait la formation et qui part quand il peut rendre au club, ça pose souci. Il n’y a pas que Nantes qui est confronté à ça puisque c’est un problème réglementaire. Il n’y a plus de contrat stagiaire. Dès aspirant, vous pouvez passer pro. Trois ans maximum. Si cela arrive à 16 ans, à 19 ans, un joueur peut se retrouver libre. Donc quel est l’apport de la formation ? Des clubs l’ont compris. Ils ne font plus de formation. Ils achètent des joueurs en cours de formation.»

Il ne s'agit pas de la première fois que la situation est très tendue autour de Batista Mendy. Déjà en 2018, le milieu de terrain – alors âgé de 18 ans – avait failli quitter les Canaris pour rejoindre Brigthon. A l'époque, les éducateurs de la Jonelière, Samuel Fenillat en tête, étaient parvenus à le faire changer d'avis. Visiblement déçu par Christian Gourcuff, Mendy ne souhaite plus perdre de temps, d'où le clash inévitable.