FC Nantes - Mercato : les paris risqués de Kita pointés du doigt
Waldemar KitaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RECRUTEMENT

FC Nantes - Mercato : les paris risqués de Kita pointés du doigt

L'absence de cellule de recrutement au FC Nantes, voulue par son propriétaire, Waldemar Kita, entraîne des paris à très hauts risques, dont très peu ont répondu aux attentes jusque-là.

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Après deux défaites à Rennes et contre Lyon (0-1 à chaque fois), le FC Nantes va tenter de se relancer cet après-midi face à l'OGC Nice. Qui reste sur trois victoires (4-0 à Lille, 1-0 face à l'OM, 4-0 contre les Girondins), même si celle face à Marseille a été annulée administrativement. C'est dire l'ampleur de la tache qui attendent Antoine Kombouaré et ses hommes, surtout que ceux-ci ne peuvent compter sur les renforts de l'intersaison. L'Equipe explique en effet qu'un pari de Waldemar Kita est un échec avéré mais que l'homme d'affaires s'entête à ne rien changer…

« Le FCN enrôle sans posséder de cellule dédiée à la prospection, si possible à coût zéro. Cela le condamne à des paris sur des joueurs en situation d’échec. La saison passée, Augustin en a été un, considérable, et Sébastien Corchia a été une satisfaction éphémère. A l’arrivée, depuis l’été 2020, Pedro Chirivella est le seul élément « exogène » à s’être imposé. Cela affecte la qualité de l’effectif sur le long terme, d’autant que les ressources internes sont limitées, derrière la comète Randal Kolo Muani : Quentin Merlin (deux apparitions en fin de match) a disputé neuf minutes en quatre journées. Pendant ce temps, Batista Mendy se révèle à Angers après avoir été mis de côté par son club formateur, faute d’accord contractuel. Alors, ils sont quelques-uns, dans les bureaux de la Jonelière, à croiser les doigts pour que les paris Cyprien et (ou Geubbels) atténuent l’impression d’une gestion sportive sur le fil. »

Pas de cellule de recrutement au FC Nantes, des flops en série

L'absence d'une cellule de recrutement digne de ce nom porte préjudice au FC Nantes. Cet été encore, non seulement les Canaris ont misé sur des paris à coût réduit mais ils ont en plus déjà déchanté, Cyprien et Geubbels n'étant pas opérationnels.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet