FC Nantes – Mercato : pourquoi Kombouaré a pu conserver son trio magique devant
Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
POST-MERCATO

FC Nantes – Mercato : pourquoi Kombouaré a pu conserver son trio magique devant

Randal Kolo Muani, Moses Simon et Ludovic Blas sont tous restés au FC Nantes. Mais pas pour les mêmes raisons...

Zapping But! Football Club FC Nantes : le bilan des entraîneurs sous l'ère Waldemar Kita

Si Antoine Kombouaré se frotte davantage les mains que Waldemar Kita d'avoir pu conserver au FC Nantes toute son attaque, les cas Moses Simon, Ludovic Blas et Randal Kolo Muani n'étaient pas franchement les mêmes cet été.

Ludovic Blas, le seul réellement déçu du Mercato ?

En effet, comme le rapporte Ouest-France, Moses Simon a vécu un Mercato calme … par choix. Le Nigérian, qui aurait pu être sollicité par son bon début de saison s'est montré très clair en écartant tout départ, désireux de faire une saison pleine avec les Canaris. Ludovic Blas, lui, était ouvert à un départ (sans réellement l'appeler de ses vœux) mais n'a pas eu d'offres concrètes à la hauteur des attentes du club (plus de 12 M€).

Quant au cas Randal Kolo Muani, fil rouge de l'été côté FCN, la direction n'a jamais reçu les 10 M€ attendus pour entamer les discussions malgré des offensives de dernières minutes de l'Eintracht Francfort (le club qu'il souhaitait rejoindre en cas de départ) et de l'OL. « RKM » - qui privilégiait de faire sa dernière saison sur les bords de l'Erdre avant de partir libre – est donc resté sur sa position initiale sans problème.

Le point sur les cas Kolo Muani, Simon et Blas

Ouest-France a expliqué au cas par cas pourquoi Randal Kolo Muani, Moses Simon et Ludovic Blas étaient restés au FC Nantes. Tous n'avaient pas les mêmes objectifs estivaux. "RKM" et Simon n'avaient pas fait d'un départ une priorité. Blas était plus ouvert.