FC Barcelone : les Anglais comparent la MSN au trio Puskas-Di Stefano-Kopa du Real Madrid

La démonstration du trident Messi-Neymar-Suarez hier soir à l’Emirates Stadium d’Arsenal a fait se pâmer les journalistes anglais, qui le comparent à la référence ultime : celui du Real Madrid Puskas-Di Stefano-Kopa.

Depuis hier et la victoire du FC Barcelone sur la pelouse d’Arsenal, il n’est plus question pour les Anglais de comparer la MSN à la BBC. Le trident du Real Madrid ne pèse rien à côté de celui qui fait gagner le Barça depuis un an et demi. Le très sérieux « The Telegraph » a consacré un long papier à la puissance de feu de Lionel Messi, Luis Suarez et Neymar, multipliant les éloges et les comparaisons flatteuses : « Ils sont les Best, Law et Charlton (ndlr : mythique trio du grand Manchester United des années 60-70) de la génération Xbox mais sans les tensions politiques auxquelles vous pourriez vous attendre. Messi s’est rendu compte que l’arrivée de Suarez lui avait rendu la vie meilleure, contrairement à ce qui s’était produit avec Zlatan Ibrahimovic. Neymar s’est rendu compter que jouer avec Messi et Suarez favorisait son ascension programmée vers le titre de meilleur joueur du monde. Et Suarez continue de jouer comme un gamin qui réalise son rêve et qui ne veut rien gâcher ».

« Arsenal ne possédait pas la grandeur de ces trois megastars« 

Et c’est au moment de juger la tactique adoptée par Arsène Wenger que la comparaison avec le mythique trio du Real Madrid arrive : « Ca ne pouvait pas se passer autrement. La MSN, qui est incontestablement le plus grand trio offensif depuis Alfredo Di Stefano, Raymond Kopa et Ferenc Puskas de l’illustre équipe du Real Madrid dans les années 50-60, ne peut pas être combattue par le feu. Parce que dans ce type de bataille, c’est elle qui vous brûlerait vif. Même avec Mesut Özil et Alexis Sanchez, Arsenal ne possédait pas la grandeur de ces trois megastars qui ont inscrits 109 buts en 149 matches de Champions League, dont 80 pour le seul Messi ».

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001