FIFAgate : Sepp Blatter accuse Nicolas Sarkozy

Dans un long entretien accordé au journal allemand Die Welt, Sepp Blatter a fait référence à certaines pressions qu’auraient exercées des dirigeants européens afin de pousser leurs représentants à la Fifa à opter pour un vote plutôt qu’un autre. 

Parmi eux, se retrouve cité Nicolas Sarkozy. « Il y a eu deux interventions d’ordre politique avant que la décision ne soit prise en faveur de la Russie et du Qatar. Celle de Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la France, et celle de Christian Wulff, l’ex-président fédéral allemand. Ils ont chacun essayé d’influencer leurs représentants à la Fifa. C’est pourquoi, aujourd’hui, nous allons avoir une Coupe du monde au Qatar. Ils ont œuvré pour que cela se fasse et ils doivent en endosser la responsabilité », a affirmé le président de la FIFA.