Tribune FCN Activ : Ne touchez pas à l’hymne nantais !

Depuis deux matches dans l’antre du FCN L’hymne à la Beaujoire n’est plus diffusé avant la rencontre. Bien que le club ait annoncé son retour pour la réception de Toulouse (samedi 12 décembre), nous avons sollicité les supporters sur notre page Facebook pour recueillir leur avis sur cet hymne. Faut-il le garder ? Les supporters ont plébiscité en masse son maintien.

L’hymne à la Beaujoire, aussi appelé Allez Nantais, résonne avant chaque rencontre à domicile des Canaris, et ce depuis de nombreuses années maintenant. C’est le rituel qui rassemble les supporters, toutes écharpes tendues, avant l’entrée attendue des 22 acteurs. Malgré son coté mielleux, le chant est véritablement rentré dans les habitudes de chacun. Pour preuve, au début des années 2000, le club avait tenté de le remplacer par la chanson Au cœur du stade, mais celui-ci ne fut pas approuvé par le peuple jaune qui conserva l’actuel.

Créée en 1997, cette musique ne dégage pas la même aura qu’un chant culturel traditionnel (comme dans certains stades bretons ou corses) ou qu’un You’ll Never Walk Alone (que l’on peut entendre à Glasgow mais surtout à Liverpool), mais sa touche instrumentale celtique et son caractère unificateur font leur effet les soirs de grands matches à Louis Fonteneau.

Les supporters veulent son retour mais déplorent le très fort volume de la sonorisation qui diffuse « l’ hymne », couvrant ainsi la communion vocale des aficionados en tribunes. Il représente pour eux le commencement des hostilités, et est devenu indispensable à l’entrée de chacun dans l’atmosphère du match, en amorçant d’ailleurs les premiers chants de la Tribune Loire.
Vous, supporters nantais, continuez de voter pour donner votre avis sur notre page.

Par Jérémie Baron

Retrouvez Activ’ Nantes Supports sur Internet
Likez la page d’Activ’ Nantes Supports sur Facebook
Suivez Activ’ Nantes Supports sur Twitter