Chelsea : la petite phrase que Samuel Eto’o regrette surement d’avoir dit…

Officiellement transféré de l’Anzhi Makhatchkala à Chelsea, Samuel Eto’o risque d’avoir bien du mal à convaincre ses nouveaux supporters de son amour pour l’écusson. En 2004-05, alors que le FC Barcelone affrontait le club londonien en Ligue des Champions, le Camerounais avait une formule maladroite : « Je préférerais encore vendre des cacahuètes dans mon village de naissance plutôt que de jouer dans un club aussi pathétique que Chelsea ». Le stand de cacahuètes, c’est par ici …