Jim Ratcliffe, patron d'Ineos et de l'OGC NiceCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
RACHAT DE CLUB

OGC Nice : Beckham dans les valises de Ratcliffe à Manchester United ?

Alors que David Beckham souhaiterait s'associer avec un repreneur pour Manchester United, le nom de Jim Ratcliffe (Inéos / OGC Nice) revient avec insistance...

Zapping But! Football Club TOP 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 Uber Eats

Allant dans le sens du communiqué du club sans en dire un mot de plus, Avram Glazer a confirmé à Sky News que Manchester United était bel et bien en vente : « Le conseil d’administration est passé par un processus et a décidé d’explorer différentes options stratégiques pour Manchester United ».

Comme souvent lors qu'un géant anglais est en vente, le nom de Jim Ratcliffe, propriétaire de l'OGC Nice est mis en avant. Il faut dire que le boss d'Ineos, qui avait tenté de racheter Chelsea avant de fermer la porte à investissement à Liverpool, est un grand fan des Red Devils. Dans son édition du jour, Nice-Matin rappelle que le milliardaire britannique avait déjà approché les Glazer pour un rachat après avoir échoué à racheter Chelsea.

Beckham serait prêt à se greffer à un dossier de reprise !

S'il faudra sans doute aux alentours de 5 milliards de livres pour rafler la mise, l'investissement de Jim Ratcliffe n'est pas complètement exclu... D'autant qu'il pourrait être aidé dans son entreprise. Le très sérieux Financial Times affirme en effet que David Beckham, déjà propriétaire de la franchise de MLS de l'Inter Miami, est prêt à se greffer à un dossier de reprise.

S'il n'a pas les moyens d'y aller seul, le « Spice Boy » de 47 ans entend s'associer à un projet. Nul doute que Becks préfèrera s'adosser à un compatriote plutôt qu'à des milliardaires d'Asie du Sud-Est ou un consortium d'investisseurs américains...

La rumeur Ratcliffe à MU repart de plus belle !

Alors que David Beckham souhaiterait s'associer avec un repreneur pour Manchester United, le nom de Jim Ratcliffe (Inéos / OGC Nice) revient avec insistance... L'Anglais peut-il mettre les 5 milliards de livres pour racheter son club de cœur ?

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.