FC Barcelone, Real Madrid : comment Messi et Cristiano Ronaldo ont aidé Michel Platini

Alors que le nouveau président de la FIFA doit être nommé ce vendredi, Michel Platini, dans la tourmente, semble être passé à autre chose. Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n’y sont pas étrangers.

C’est aujourd’hui que le football mondial s’est donné rendez-vous à Zurich, où a lieu l’élection à la présidence de la FIFA. Michel Platini sera absent des débats. Il est en effet reproché à l’ancien président de l’UEFA d’avoir encaissé 2 millions de francs suisses (1,8 million d’euros), neuf ans après une mission de conseiller du président Sepp Blatter effectuée entre 1998 et 2002, ce qui lui a valu un renoncement à l’élection. Malgré tout, Platini ne semble pas aigri, il a juste envie de se concentrer sur le football, avec tous les artistes qu’il comprend.

Platini se concentre juste sur le football et ses artistes

« Je suis passé à autre chose. Je ne vais pas me suicider. Mon destin n’était pas d’être président de la FIFA, mais d’être en équipe de France. Je ne suis pas un politique, je suis un homme du football. Aujourd’hui, je suis bien. Mais je me battrai jusqu’au bout contre l’injustice, pour être blanchi, car je n’ai absolument rien fait de mal, explique-t-il dans L’Équipe du jour. Je m’intéresse au football, pas spécialement à la FIFA. La FIFA, l’UEFA, ce sont des organismes qui intéressent 2 000 personnes dans le monde quand il y a du sang et des affaires. L’important, c’est que Messi et Ronaldo marquent des buts. »