FC Barcelone : un Galactique du Real Madrid joue avec les nerfs du Barça pour l’après Koeman
Joan Laporta (FC Barcelone)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
LOYAUTÉ

FC Barcelone : un Galactique du Real Madrid joue avec les nerfs du Barça pour l’après Koeman

Si Ronald Koeman continue de rester en place avant le choc contre l’Atlético Madrid (21h), un ancien grand nom du Real Madrid s’est porté candidat à sa succession sur le banc du FC Barcelone.

Zapping But! Football Club Top 10 : les footballeurs les plus suivis sur les réseaux sociaux

Les jours de Ronald Koeman sur le banc du FC Barcelone sont comptés. À part un petit miracle contre l’Atlético Madrid au Wanda Metropolitaono (21h), le technicien néerlandais semble condamné. Aux dernières nouvelles, Joan Laporta aurait déjà fixé le 17 octobre pour solder le dossier.

Plusieurs candidats sont déjà sur la short-list du président du Barça pour prendre la succession de Koeman. Marcelo Gallardo, lui, s’est retiré de la course afin d’honorer un contrat qui court avec River Plate jusqu’en décembre. Un postulant pour le moins surprenant est venu troubler la fête : Guti. « Entraîner le FC Barcelone ? Pourquoi pas ? Quand on a été joueur, on a toujours l’étoffe de faire les choses bien sur un banc de touche », a-t-il lâché dans l’émission El Larguero !

Cette déclaration a fait réagir la sphère madrilène au point que l’ancien Galactique a dû se raviser sur Twitter : « Un peu d’humour ne fait jamais de mal. » Guti a nuancé ensuite ses propos originels. « Bien sûr que non, je n’irai pas au Barça, a-t-il assuré sur la Cadena SER. En tant que Merengue, je ne pourrai jamais faire cela. Je pense en revanche que la situation du Barça demande de la patience. Le départ de Messi a été un coup dur et ils n’ont pas pu s’en relever. »

Pour résumer

Si Ronald Koeman continue de rester en place avant le choc contre l’Atlético Madrid (21h), un ancien grand nom du Real Madrid s’est porté candidat à sa succession sur le banc du FC Barcelone. Avant de raviser avec un certain humour.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert