FC Barcelone : le déclic enfin arrivé entre Lionel Messi et Griezmann ?

true

Le FC Barcelone a sans doute livré sa prestation la plus aboutie depuis la reprise de la Liga en s’imposant à Villarreal (4-1). Avec une connexion Messi – Griezmann qui a enfin fonctionné.

Ce dimanche soir, d’autant plus après la victoire du Real Madrid à Bilbao (1-0), le FC Barcelone était au pied du mur. Un succès à Villarreal était impératif pour ne pas laisser les Merengue prendre un avantage de six ou sept points qui serait irrémédiable dans la course à la Liga.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Barcelone

Mais ce match revêtait également un autre enjeu rendu d’autant plus pressant par la composition d’équipe. Antoine Griezmann, dans l’œil du cyclone depuis quelques jours, était de retour comme titulaire associé à Lionel Messi et Luis Suarez. Et miracle, une connexion jamais vue jusqu’ici est apparue sur le terrain de Villarreal. Rapidement déjà, Antoine Griezmann est apparu en jambes. Sur un centre de Jordi Alba, on a même pensé que l’attaquant français avait débloqué le compteur avant que le ralenti n’offre la réalisation à… Pau Torres contre son camp.

Deux coups de génie sur la même action

Mais les premiers signaux étaient favorables et se sont confirmés sur la suite d’une rencontre où Griezmann a enfin montré la liberté de déplacement qu’on lui connait, sans que cela n’empiète sur les plates-bandes de Messi. Les deux hommes ont même combiné avec réussite par moments, et avec délice à deux reprises. Premier instant de grâce quand Lionel Messi, après une percée plein axe, a remisé d’une talonnade géniale à Griezmann qui a conclu d’un lob magistral. En deuxième période, le Français a tenté de lui rendre la pareille avec une remise inspirée de la poitrine en pleine surface, mais la reprise de volée de Messi a manqué de mordant. Dommage pour le FC Barcelone, car avec deux moments de grâce dans le même match, la connexion Messi – Griezmann aurait connu un coup de boost encore plus spectaculaire. Il n’en reste pas moins que les paliers franchis ce dimanche soir seront sans doute précieux pour l’avenir… ou éteindront au moins l’incendie qui faisait rage pour quelques temps.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014