FC Barcelone : le rouge de Lionel Messi avec l’Argentine a gâché sa dernière prouesse

PSG : Angel Di Maria raconte une anecdote déchirante sur Lionel Messi

Lionel Messi a porté de graves accusations sur la tenue de la Copa América 2019. L’attaquant argentin du FC Barcelone a été exclu contre le Chili, après avoir brillé…

Lionel Messi a été expulsé pour la deuxième fois de sa carrière samedi, devant le Chili (2-1). L’attaquant de l’Argentine n’a pourtant pas fait grand-chose pour écoper d’un rouge avec Gary Medel, avant même la mi-temps.

Personne n’a vraiment compris pourquoi l’arbitre l’avait renvoyé au vestiaire, ce que Messi lui-même n’a pas digéré puisqu’il n’est même pas venu récupérer la médaille attribuée au troisième de la compétition.

Pire, Messi s’est lâché comme jamais sur l’arbitrage. « Nous n’avons pas à faire partie de cette corruption. Tout est fait pour que le Brésil gagne. On nous a totalement manqué de respect. Les arbitres ne nous ont pas laissés accéder à la finale, a-t-il pesté avec force. Je paie peut-être la note aujourd’hui. Avec un carton jaune, tout aurait pu être réglé. Je dis toujours la vérité et je suis honnête, c’est pour ça que je suis serein. Si ce que je dis a des répercussions, ce n’est pas ma faute. Je crois que ce qui s’est passé (le carton rouge) est dû à ce que j’ai dit. »

La CONMEBOL a sèchement réagi à l’attaque ciblée de Messi, mais ne pourra pas lui dire grand-chose concernant le secteur uniquement sportif. Très discret depuis le début de la compétition, l’attaquant du FC Barcelone s’est distingué avant son expulsion avec une passe décisive sur l’ouverture du score. Avec cette offrande, Messi a participé à 74 buts cette saison (51 buts, 19 passes en club et 3+1 en sélection). « La Pulga » réussit du coup à faire mieux qu’en 2017-2018 (73, 45+18 et 7+3), malgré six matches de moins en 2018-2019 (58 contre 64).

JP