FC Barcelone : les quatre lacunes que Lionel Messi ne pouvait plus masquer face au Bayern (2-8)
par Julien Pédebos

FC Barcelone : les quatre lacunes que Lionel Messi ne pouvait plus masquer face au Bayern (2-8)

Lionel Messi a souvent sauvé le FC Barcelone cette saison. Mais face à ce Bayern-là, la Pulga ne pouvait pas éviter une humiliation historique (2-8).

A l'image de toute l'équipe du FC Barcelone, Lionel Messi aura vécu un match très difficile face au Bayern Munich. Mais s'il serait osé de critiquer la Pulga au vu de sa saison où il a régulièrement sauvé son équipe, les autres lacunes du Barça ont sauté aux yeux de manière terrible.

Une défense catastrophique

Jamais le FC Barcelone n'avait encaissé quatre buts au cours d'une première mi-temps en Ligue des champions. Jamais, évidemment, le FC Barcelone n'avait encaissé huit buts au cours d'un match de Ligue des champions. En résumé, ce Barça aura marqué l'histoire d'une terrible manière et notamment en raison d'une défense beaucoup trop friable. A l'image d'un Gerard Piqué qui n'est plus que l'ombre de lui-même, l'arrière-garde barcelonaise est trop fragile pour pouvoir rivaliser à ce niveau de la compétition.

Une équipe prisonnière de son jeu

L'ADN du FC Barcelone, d'autant plus sous les ordres de Quique Setién, est de ne jamais relancer long pour repartir de derrière. Problème, encore faut-il avoir les capacités de résister à un pressing aussi terrible que celui du Bayern Munich. Visiblement, ce FC Barcelone n'avait pas les armes pour. Et son problème a donc été de ne pas reconnaître cette lacune. Cela a offert une multitude de munitions en récupération haute au Bayern qui s'est régalé sans commune mesure (26 tirs sur toute la rencontre !).

Une manque de créativité criant au milieu

Difficile d'être milieu de terrain au FC Barcelone et de devoir supporter l'héritage des Xavi et Andres Iniesta. Mais il est clair que les hommes présents sont loin d'avoir cette carrure-là. De Jong, Vidal ou Sergi Roberto ont souffert tout au long du match en ne parvenant jamais à apporter une quelconque facilité technique qui aurait aidé à se dégager du pressing adverse. Au contraire, les milieux catalans ont vécu un calvaire face au pressing constant des Bavarois et notamment un Goretzka omniprésent. Et comme Thiago Alcantara, formé au FC Barcelone, était de l'autre côté du terrain...

Setién n'aura jamais trouvé la clé

Les exploits réguliers de Lionel Messi auront souvent masqué le fait que Quique Setién, depuis sa prise de pouvoir au FC Barcelone, n'aura jamais réussi à imposer sa patte ni à trouver ses marques. Pour ce qui devrait être son dernier match sur le banc du club catalan, Setién a tenté une nouvelle innovation avec quatre vrais milieux (Sergi Roberto, Vidal, De Jong et Busquets) mais aucun joueur de côté derrière le duo Messi – Suarez. Le scénario du match a débouché sur un nouveau fiasco. L'entraîneur ne doit néanmoins pas masquer à lui seul le chantier colossal qui s'annonce ce Barça humilié comme jamais.