FC Barcelone – Mercato : la doublure de la MSN viendra d’Amérique du Sud !

Les médias catalans s’accordent sur un point : le FC Barcelone va recruter son back-up à la MSN en Amérique du Sud. Point sur les dossiers.

Si, dans un premier temps, Mundo Deportivo avançait une liste fantaisiste de 37 noms, celle-ci s’est désormais resserrée. Le quotidien catalan ne parle aujourd’hui plus que de cinq pistes. Point commun entre celles-ci : ce sont tous des joueurs évoluant en Amérique du Sud. Une information qui rejoint donc celles du quotidien rival Sport, qui avançait des pistes sud-américaines dès le départ.

A lire aussi : Tous les articles sur le FC Barcelone

Un mince espoir pour Gabriel Jesus

Selon Mundo Deportivo, le premier nom de la liste n’est autre que Gabriel Jesus (Palmeiras, 19 ans) mais le dossier est complexe. Aujourd’hui, Manchester City tient la corde avec une offre de 32 M€ et les médias britanniques annonce son transfert dans les heures à venir. Le Barça garde néanmoins le contact avec le joueur, bénéficiant de l’aide « précieuse » de Neymar aux JO pour tenter de faire influer la décision.

Gabigol lâché, Calleri détourné de West Ham ?

Si le FC Barcelone dispose d’une option préférentielle sur Gabigol (FC Santos, 19 ans), le club catalan ne la fera pas jouer, pas convaincu par le joueur qui devrait prendre la route de la Juventus de Turin ou de l’Inter Milan.

Robert Fernandez (secrétaire technique du FC Barcelone) étant à Rio, il aurait, selon « MD » prévu de rencontrer à cette occasion les agents de l’argentin Jonathan Calleri (FC Sao Paulo, 22 ans). Si le joueur a quasiment un pied à West Ham, celui-ci serait prêt à faire marche arrière si l’intérêt du Barça se matérialise par une offre.

Négociations pour Luan

Enfin, même si elle a été démentie par Mundo Deportivo car promue par le média rival Sport, la piste Luan est bel et bien crédible. Une approche blaugrana a eu lieu mais elle n’a pas convaincu Gremio. « Ils ne l’auront pas au prix qu’ils veulent. Luan n’est pas à vendre », a fait savoir le président auriverde Romildo Bolzan Junior à Radio Gaucha, lequel a déjà repoussé une offensive de Liverpool et d’un club italien. Selon la presse auriverde, Gremio réclame au moins 30 M€. Sport avance un autre chiffre : 22 M€ réclamés.

Arnaud Carond

Alexandre Corboz

Journaliste à But! depuis 2008