FC Barcelone – Mercato : le dossier Neymar, la clause de Messi, Griezmann … Bartomeu dit tout !

FC Barcelone - Mercato : le dossier Neymar, la clause de Messi, Griezmann … Bartomeu dit tout !

A l’occasion d’un entretien à « Barça TV » face aux patrons des médias catalans, Josep Maria Bartomeu s’est exprimé sur le Mercato du FC Barcelone en abordant tous les dossiers chauds. Morceaux choisis.

Sur le déroulé du dossier Neymar

« L’été aurait été calme s’il n’y avait pas eu l’affaire Neymar. A partir du moment où le PSG a ouvert la porte, Neymar a été considéré comme un extra. Puis c’est devenu un souhait car il a montré son envie de venir. Une négociation ouverte a commencé mais elle ne s’est pas concrétisée (…) Le Barça n’a jamais mis de noms de joueurs sur la table concernant un échange. Nous avons parlé d’échange mais les noms ont été mis par le PSG. On a aussi envisagé la possibilité de se faire prêter le joueur avec une option d’achat obligatoire pour la saison suivante. Neymar a fait ce qu’il avait à faire, a laissé savoir à son club qu’il voulait partir, il a fait de son mieux, mais cette année, il jouera au PSG ».

Le dossier Neymar relancé en janvier ?

« Non, Neymar ne peut pas venir en janvier. C’est exclu. En janvier ou en février nous commencerons à parler de la saison prochaine en fonction des besoins pour le projet sportif ».

L’échec du dossier Neymar et la réaction du vestiaire

« Ce n’était pas une signature facile, certains joueurs comprennent que j’avais hâte. Messi ne m’a jamais dit d’amener Neymar. C’est une légende urbaine. Ils envoient sur le terrain, mais pas dans les bureaux. Si nous y sommes allés c’est parce qu’il s’agissait d’une opportunité sportive supplémentaire (…) Désormais, il y aura des gens déçus parce qu’il n’est pas venu et d’autres heureux parce qu’il reste au PSG. Ma position ? J’étais pour le retour de Neymar mais, économiquement, personne n’aurait pu accepter les conditions du PSG. Je ne pense pas que le PSG ne veut pas vendre au Barça. Je pense surtout qu’il ne veut pas vendre ses meilleurs joueurs. Et si c’était Madrid derrière ? Je sais qu’il y avait plus de  trois clubs sur le dossier mais Neymar a dit au PSG qu’il voulait seulement aller au Barça ».

Le cas Dembélé

« Dembélé est notre joueur, il veut réussir, mais nous n’avons pas mis son nom sur la table. Le PSG l’a demandé ».

La fameuse clause de Messi

« C’est vrai. Messi a signé jusqu’en 2021, et il a été convenu qu’à la fin de l’avant-dernière saison, il aurait le pouvoir de se libérer. Il a maintenant la liberté de décider de son avenir, mais il est très calme et je suis calme. Xavi, Iniesta et Puyol avaient la même clause. Nous ne pourrions pas faire une clause différente à Messi, mais je répète que je ne doute pas qu’il restera plusieurs années ».

Sur l’état des finances

« L’un des objectifs principaux était d’accroître les revenus. Cette année s’achève sur 940 M€ et le budget que nous présenterons aux Socios le 6 octobre dépassera le milliard d’euros, soit environ 1 060 M€. Nous sommes en tête du monde des revenus dans les clubs (…) En Liga comme auprès de l’UEFA, nous avons parfois parlé d’une limite salariale (…) Le Barça a une économie saine, une économie solide et une gestion admirée. Il est en croissance. La masse salariale, qui s’élève à 600 millions d’euros, est un facteur à prendre en compte. Mais nous avons besoin de cet investissement dans sur les meilleurs joueurs et sur notre section football. Nous ne voulons pas que nos stars partent ».

Sur la venue d’Antoine Griezmann

« Concernant sa clause, nous l’avons payé avec un crédit sur les revenus futurs et sur l’argent que nous doivent d’autres clubs. Contrairement à ce qui a été dit, le vestiaire n’a jamais refusé de signer Griezmann. Les joueurs ne pensent pas au Mercato ».

Traduction de l’espagnol : But ! Football Club.

Arnaud Carond