FC Barcelone – Mercato : une amende risible pour régler le litige Griezmann – Atlético ?

FC Barcelone - Mercato : une amende risible pour régler le litige Griezmann – Atletico ?

Le FC Barcelone pourrait bien être sanctionné pour s’être mis d’accord avec Antoine Griezmann avant le changement de tarif de sa clause libératoire. L’amende serait cependant symbolique.

Estimant avoir été lésé lors de la rupture unilatérale du contrat d’Antoine Griezmann, l’Atletico Madrid a entamé des démarches à l’encontre de son ancien joueur et du FC Barcelone. Si la plainte du club madrilène a été retirée, les Colchoneros tentent toujours d’obtenir quelques compensations auprès de la Ligue pour ce transfert à 120 M€.

En effet, selon l’Atletico, Griezmann et le Barça se seraient entendus avant le 1er juillet et, si le règlement de sa clause libératoire est intervenue après, l’accord serait antérieur. Le deuxième club de Madrid réclame donc les 200 M€ de sa précédente clause et espère que le Comité des compétition de la Liga lui donnera raison.

300€ seulement pour solder les comptes ?

Si l’on en croit le quotidien « El Mundo », l’Atletico et Barcelone ont eu une première réponse très surprenante. Ne s’estimant pas compétente, le Comité a confié le dossier à un juge instructeur, M. Juantxo Landaberea et ce dernier a récemment rendu ses conclusions. S’appuyant sur le Code disciplinaire de la Fédération, l’expert a proposé une amende à l’encontre du Barça. Amende de… 300€ à peine.

Transmis aux services juridiques des deux clubs, l’avis du juge instructeur a fait tousser (ou sourire selon le camp choisi). Du côté du Comité des compétitions de la Liga, on envisagerait quand même de rajouter un match à huis-clos supplémentaire à cette amende très symbolique. On est quand même très loin des 80 M€ souhaités par l’Atletico…

Arnaud Carond