par Alexandre Corboz

FC Barcelone, Real Madrid : l'Espagne enterre déjà Neymar et Cristiano Ronaldo face à Messi

Pour la presse espagnole dans son ensemble, le vainqueur du Ballon d’Or 2015 ne peut être que Lionel Messi.

Si du côté du quotidien français L’Equipe, la « Une » se fait plus neutre parlant du « sacre du jeu » pour le 60e Ballon d’Or de l’histoire dont le dénouement sera connu ce soir avec trois finalistes de grand standing (Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Neymar), l’issue ne fait guère de doutes en Espagne.

Pas de débat possible ?

En Catalogne, « Il n’y a même pas débat » pour L’Esportiu, qui s’affiche avec Lionel Messi en couverture comme grandissime favori. Même son de cloche sur Mundo Deportivo qui titre sur la « planète Messi » et sur Sport qui parle « du 5e aujourd’hui », référence aux Ballon d’Or glanés par la Pulga entre 2009 et 2012.

Une presse

Même les médias de Madrid l’annoncent…

Même du côté des médias pro-Madrid, on ne donne quasiment aucune chance à Neymar ou à Cristiano Ronaldo. Le gala qui aura lieu ce soir à Zurich est d’ailleurs considéré comme un non-évènement qui ne vaut pas de faire les gros titres. Marca angle sur Gareth Bale quand AS parle de « l’euphorie Zidane ». Visibilité accordée au Ballon d’Or : une manchette de Une. « Messi amplifie la distance » pour le premier, « Messi marque l’histoire avec son cinquième Ballon d’Or » pour le second. Il faut dire que, si l’on en suit la logique, on ne voit pas comment il pourrait en être autrement…

Une presse2

Pour résumer

Pour la presse espagnole dans son ensemble, le vainqueur du Ballon d’Or 2015 ne peut être que Lionel Messi.