par vfbrancaleoni@gmail.com

Mercato : comment le Real Madrid est devenu la risée de toute l'Europe

Le transfert avorté de David de Gea au Real Madrid dans les dernières minutes du Mercato a bien fait rire la presse espagnole.

La présentation de David De Gea était déjà prévue ce mardi sur le coup des 13h... Elle n’aura pas lieu, la faute à des documents administratifs communiqués trop tard entre le Real Madrid et Manchester United. Si le club merengue assurait avoir fait le nécessaire avant minuit hier soir, le quotidien AS, comme de multiples autres journaux ibériques, affirment que Florentino Pérez a envoyé les documents à la Ligue espagnole à 0h28, soit 28 minutes après le gong ! Des sources internes à la Ligue ont confirmé cette version et cela est bien dommage car le Real Madrid avait ficelé le transfert de De Gea autour de 23h30.

« Ridicule » en Espagne

Ce serait en fait Keylor Navas qui aurait retardé l’échéance en rajoutant quelques clauses dans son contrat censé l’envoyer chez les Red Devils. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le transfert de De Gea était donc bouclé avant le sien mais Pérez aurait cru bon de se muer en directeur sportif pour finaliser les deux dossiers. La presse tombe évidemment sur le Real Madrid. « Ridicule », tonnent en choeur les quotidiens madrilène Marca et catalan Sport. « Une bonne Florentino Pérez », choisit pour sa part le journal Marca, pour faire référence aux belles bourdes du président merengue sur les transferts par le passé.

presse_degea

« Une farce » en Angleterre

En Angleterre, on tire aussi à boulets rouges sur le Real Madrid. Le Daily Mirror n’y va pas par quatre chemins : « Un gros flop : le Real Madrid empêche l’arrivée de De Gea » quand Daily Mail parle de « farce De Gea ». Aux États-Unis, ESPN se pose des questions : « Mais que s’est-il passé avec De Gea ?? » tandis qu’en Allemagne, Bild n’y croit pas non plus. « Le transfert de De Gea au Real Madrid a capoté ». Bref, le club merengue ne sort pas grandi de cette troublante histoire.

ge_mirror