Real Madrid, FC Barcelone : un grand nom de l’arbitrage appuie la polémique après Bilbao

true

Au grand dam de certains au FC Barcelone, le Real Madrid a bénéficié d’un coup de pouce arbitral face à l’Athletic Bilbao, ce dimanche.

Depuis que le Real Madrid a remporté une courte mais précieuse victoire sur la pelouse de l’Athlétic Bilbao, la presse espagnole ne parle que de ça. Le club merengue a-t-il été aidé par l’arbitrage dans la quête de cette victoire si importante dans la course à la Liga ?

A lire aussi : Tous les articles sur le Real Madrid

En deuxième période, le Real Madrid a obtenu un penalty après que Dani Garcia a marché sur le pied de Marcelo dans la surface. Un penalty transformé par Sergio Ramos qui, quelques minutes plus tard, a justement marché sur le pied de Raul Garcia (dans un contexte différent) dans la surface madrilène sans que l’arbitre n’y trouve en revanche à redire. De quoi faire enrager non seulement mais les supporters de Bilbao mais aussi… ceux du FC Barcelone qui n’ont pas manqué de pointer du doigt un arbitrage à deux vitesses. Arturo Vidal, sur les réseaux sociaux, a même partagé son rire à tendance jaune…

Et les partisans de la polémique peuvent compter sur l’appui de l’ancien arbitre Eduardo Iturralde qui, dans des propos accordés à AS, a clairement expliqué que soit deux penaltys devaient être sifflés, soit aucun. « Pour Marcelo, le penalty est clair. Le joueur de l’Athletic marche sur le Brésilien. Il n’y a pas de doutes. Mais pour Sergio Ramos, c’est un penalty aussi. L’intentionnalité ne compte pas dans le football. La différence est qu’un joueur tente de jouer le ballon et l’autre est dans une position où il n’y a pas le ballon. Dans l’absolu je ne sifflerai pas penalty, mais avec ces règles le penalty doit être sifflé. » Un débat sur l’intentionnalité qui ne devrait pas manquer d’alimenter les discussions en Espagne dans les prochains jours.

Julien Pédebos

Journaliste à But! depuis 2014