Real Madrid – Man.City (1-2) : Zidane et ses hommes, quatre jours à tuer

true

Battu ce soir à domicile par Manchester City, le Real Madrid a quasiment dit adieu à la Champions League. Et dimanche, c’est le Clasico !

En 2008 sortait en France le film Deux jours à tuer, du réalisateur Jean Becker, avec Albert Dupontel dans le rôle principal, celui d’un homme atteint d’une maladie incurable qui décide de se brouiller avec tous ses proches pour leur éviter le chagrin de sa mort. Dans le cas du Real Madrid, on pourrait plutôt parler de quatre jours à tuer.

A lire aussi : Tous les articles sur le Real Madrid

Cela a commencé ce soir avec cette défaite douloureuse face à Manchester City (1-2). Et ça pourrait se poursuivre dimanche lors du Clasico. Si les Merengue s’inclinent à domicile face au Barça, ils compteront cinq longueurs de retard sur leurs grands rivaux et pourront dire au revoir à leur grand objectif de la saison, la Liga.

Il y a dix jours, tout allait pourtant pour le mieux dans le meilleur des mondes pour le Real. Mais un nul à domicile contre le Celta Vigo (2-2) puis une défaite à Levante (0-1) ont fait comprendre que l’élimination en Coupe du Roi face à la Sociedad (3-4) n’était pas due au hasard. Quelque chose ne tourne pas rond chez les Merengue, qui ont perdu Eden Hazard pour trois semaines et où Karim Benzema ne marque plus.

Zinédine Zidane a tout intérêt à trouver une solution très rapidement, disons d’ici quatre jours, sinon son deuxième passage sur le banc du Real pourrait s’achever en juin. Son président, Florentino Pérez, est venu lui apporter son soutien ce matin mais personne n’est dupe : si le club termine la saison avec la seule Supercoupe d’Espagne dans la vitrine, ZZ sautera, lui qui était déjà en grand danger à l’automne !

Raphaël Nouet

Journaliste à But! depuis 2001