par julien.demets

Belgique : Perbet, une affaire à saisir !

Un buteur aussi efficace à ce tarif-là, c'est une denrée rare sur le marché européen.

Pourtant, Jérémy Perbet (Mons, 27 ans) ne croule pas sous les propositions en ce mois de juillet. Malgré ses 25 buts en 29 matches la saison passée en D1 belge, l'attaquant français pourrait rester dans un relatif anonymat qui ne semble pas trop lui peser. "J’étais à Angers qui descendait en National et les clubs de Ligue 2 me boudaient un peu, a-t-il rappelé hier soir sur RMC. Je n’avais pas envie de jouer en National, donc j’ai fait le choix de la D1 belge qui est plus médiatisée que le National." Un choix qui s'avère payant !

"L'Italie me convient le mieux"

Si pour l'instant l'ancien Clermontois n'envisage pas de rentrer en France, il avoue avoir des touches en Série A italienne. "Par rapport à mes qualités, c'est le championnat que me convient le mieux", explique-t-il. A Mons, où il lui reste deux ans de contrat, ses dirigeants ont fixé son prix à 3 M d'euros, ce que Jérémy Perbet trouve "un peu gourmand" à son goût. Etant donné ses performances depuis deux saisons (il avait inscrit 14 buts en 14 matches en 2010-2011), cela ne semble pas excessif...

Egalement interrogé sur l'Equipe de France, l'attaquant ne s'enflamme pas. "J'ai vu que Laurent Blanc avait cité mon nom il y a quelques semaines dans une interview, je suis flatté. Mais ça ne va pas plus loin." Peut-être que Didier Deschamps lui donnera sa chance. Comme on l'avait donné à un certain Jean-Pierre Papin dans les années 1980...