Laborde et Bourigeaud savourent.
Laborde et Bourigeaud savourent.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

Lorient – Rennes : un derby gagné et une deuxième place méritée

Ce dimanche, le Stade Rennais s’est imposé au stade du Moustoir dans le derby face à Lorient (0-2). Les hommes de Bruno Genesio renouent avec la victoire hors de leurs bases.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : les 10 plus grosses ventes des Rouge et Noir

Trois jours après s’être fait remonté au score par le Vitesse Arnhem en Conference Ligue (3-3), le Stade Rennais avait une revanche à prendre sur lui-même. Autant sur le plan du jeu que sur le plan mental. Et autant dire que Rennes, qui n’a pas livré son meilleur match de la saison, a confirmé une bonne dynamique en cours sur le terrain de Lorient (0-2). Les deux buts inscrits coup sur coup par Gaëtan Laborde (77e), son 14e en 19 matches toutes compétitions confondues cette saison, et Jérémy Doku (78e) peuvent en témoigner.

Coaching gagnant pour Bruno Genesio

Bruno Genesio n’a rien voulu changer sur le terrain au bout des 45 premières minutes. Pourtant, ce n’est pas la prestation de ses joueurs qui a confirmé sa décision. Agacé de voir un match fermé des deux côtés, il a pris les choses en main à la 70e minute. Pas dans son assiette et sanctionné d’un carton jaune, Lovro Majer a cédé sa place à Baptiste Santamaria. Mais la problématique pour l’ancien manager de l’OL pendant ce match a été d’intégrer Jérémy Doku sans dénaturer le jeu de son équipe. Le coach Genesio a réussi dans cet exercice puisque Doku a inscrit le but de break dix minutes seulement après son entrée en jeu à la place de Kamaldeen Sulemana. Une rentrée satisfaisante pour l’ailier, de retour sur les terrains après plusieurs semaines d’absence et qui monte progressivement en régime. Avant cette rencontre, le Stade Rennais restait sur 3 victoire en 11 matches à l’extérieur.

Laborde fidèle à lui-même, Majer décevant : les tops et les flops

Tops :

Gaëtan Laborde : auteur de son 14e but en 19 matches cette saison TCC, l’attaquant du Stade Rennais est dans une grande forme. Il a permis aux siens de réellement lancer ce derby en terres lorientaises. Le natif de Mont-de-Marsan s’est bien retrouvé avec Benjamin Bourigeaud, même si dans les 30 derniers mètres, l’attaque des Rouges et Noirs a été amorphe.

Jérémy Doku : grand gagnant de ce derby breton, Jérémy Doku est entré en jeu et a fait trembler les filets dix minutes plus tard. L’international belge de 19 ans a soulagé son coach qui, en le faisant entrer à la place de Kamaldeen Sulemana, a pris un gros risque vis-à-vis de l’épanouissement du secteur offensif. Jérémy Doku a tiré son épingle du jeu et a prouvé qu’il peut être au coude à coude avec ses coéquipiers dans un club où la concurrence est rude.

Flops :

Lovro Majer : en manque d’inspiration et sanctionné d’un carton jaune, Majer a été sorti du terrain par Bruno Genesio à l’heure de jeu. Si le Stade Rennais a pêché dans les derniers gestes, le croate n’y est pas pour rien. Beaucoup de déchets techniques ont également confirmé une prestation bien en dessous de celle face à Vitesse Arnhem il y a trois jours.

Benjamin Bourigeaud : malgré un but refusé en première période, le milieu de terrain de 27 ans a lui aussi été contraint de quitter la pelouse sous les ordres de Bruno Genesio. Il faut dire que le natif de Calais a plutôt bien député son match avant de petit à petit tomber dans la facilité et l’inconstance technique.

Pour résumer

Le Stade Rennais avait une revanche à prendre sur lui-même. Autant sur le plan du jeu que sur le plan mental. Et autant dire que Rennes, qui n’a pas livré son meilleur match de la saison (2021-2022), a confirmé une bonne dynamique en cours sur le terrain de Lorient (0-2).

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard