Wanda Nara s'est découverte
Wanda Nara s'est découverteCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
HOT

PSG : le dernier bikini ultra sexy de Wanda Nara l’a mise dans de sales draps !

La compagne de Mauro Icardi, Wanda Nara, est désormais au beau milieu d’une sombre affaire de plagiat. En cause ? Sa dernière collection de maillots de bain qui serait en réalité un copier-coller d’une ligne déjà existante.

Zapping But! Football Club PSG : l'historique des blessures de Neymar

De nouveaux problèmes surgissent pour Wanda Nara. Après sa fausse séparation avec Mauro Icardi, la belle Argentine doit désormais faire face à des allégations de plagiat après avoir annoncé sa ligne de maillots de bain - Wanda Swim - bientôt disponible sur le marché.

En attendant, la compagne de l’attaquant du PSG a affiché quelques modèles en avant-première sur les réseaux sociaux attirant l'attention de Luciana Danduono, créatrice argentine et fondatrice de la marque Mumbai Bikins qui l’a a pointée du doigt Wanda sur Instagram.

« Je suis choquée, Wanda nous a copié un bikini »

« Je suis choquée, Wanda nous a copié un bikini. Mais tout de même, une copie exacte », a expliqué Danduono à ses abonnés, faisant référence au modèle de maillot de bain de sa ligne avec le nom d'‘Ingrid’. Il s’agir d’un bikini noir, avec des lacets et des clous, vraiment très sensuel. « Je suis sous le choc, a-t-elle poursuivi. J'attends cela d'un propriétaire de petite entreprise mais pas d'elle. C'est une personne qui peut payer un designer ! C'est exactement le même de dos que de devant, même tissu et mêmes clous. »

Ce n'est pas tout : Wanda Nara ferait aussi tout pour copier les Kardashian et aurait baptisé sa marque Wanda Swim comme celle lancée par Kylie Jenner il y a quelques temps, Kylie Swim. Cela commence à faire beaucoup.

Pour résumer

La compagne de Mauro Icardi, Wanda Nara, est désormais au beau milieu d’une sombre affaire de plagiat. En cause ? Sa dernière collection de maillots de bain qui serait en réalité un copier-coller d’une ligne déjà existante.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert