Jean-Michel Aulas
Jean-Michel AulasCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANNONCES

OL : Jean-Michel Aulas et Bruno Cheyrou calment (déjà) le jeu sur le Mercato de janvier

Si Peter Bosz estime qu'il « faut » un renfort offensif et l'a encore exprimé hier sur OL Play, ses dirigeants à l'OL ne sont pas forcément sur la même longueur d'ondes que lui. Jean-Michel Aulas et Bruno Cheyrou ont précisé le fonds de leur pensée...

Zapping But! Football Club Rangers, PSG - OL : Les briefs d'avant match

Dans les colonnes de L'Equipe ce vendredi matin, Jean-Michel Aulas est revenu sur le Mercato à venir de l'OL... se montrant assez réservé sur la possibilité de se renforcer malgré la décevante 13e place de son son équipe. « Les joueurs doivent faire plus d'efforts. Peter a montré qu'il pouvait adapter son discours et sa méthode à l'effectif, et il faut qu'il continue à le faire. C'est pour cela que Vincent (Ponsot) a décidé qu'on allait partir en stage, après la reprise, le 29 décembre, afin que Peter et son staff annoncent aux joueurs certains changements. Cela ne veut pas dire qu'il n'y aura pas d'ajustements via le mercato », a tempéré le boss rhodanien.

A l'AFP, Bruno Cheyrou, le nouveau recruteur en chef de l'OL n'a pas tenu un discours très différent, parlant de la possibilité d'un Mercato interne... Tout en laissant ouverte la porte à une arrivée : « Il y a Jeff Reine-Adelaïde dont on espère le retour. C’était un top recrutement, un super joueur mais que voulez-vous faire quand un joueur se blesse deux fois ? Il faudra être en mesure de trouver une solution de remplacement si jamais une offre mirobolante était formulée pour l’un de nos joueurs que l’on ne pourrait pas retenir. On peut aussi avoir une opportunité de marché pour dans six mois. Ce sera moins cher maintenant et il aura six mois pour s’adapter ».

Vers un Mercato atone à l'OL ?

Si Peter Bosz estime qu'il « faut » un renfort offensif et l'a encore exprimé hier sur OL Play, ses dirigeants à l'OL ne sont pas forcément sur la même longueur d'ondes que lui. Jean-Michel Aulas et Bruno Cheyrou ont précisé le fonds de leur pensée...