ASSE - Girondins (1-2) : Costil a encore le démon contre les Verts !
Benoît Costil (Girondins)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
FURAX

ASSE - Girondins (1-2) : Costil a encore le démon contre les Verts !

Benoît Costil (34 ans) n’a pas vraiment apprécié le comportement des joueurs de l’ASSE face aux Girondins de Bordeaux samedi à Geoffroy-Guichard (1-2).

Zapping But! Football Club Bordeaux : le palmarès complet des Girondins

Les Girondins de Bordeaux ont signé un joli coup en s’imposant hier à Geoffroy-Guichard (2-1) pour s’extirper de la place de lanterne rouge de L1 désormais réservée au FC Metz. Benoit Costil (34 ans) est satisfait du résultat, synonyme de première victoire girondine cette saison.

« Quel match, oui. Il y a eu de bonnes choses en première mi-temps, un état d’esprit cohérent, des choses intéressantes avec le ballon. Tout n’est pas encore parfait, mais il y a beaucoup de bonnes choses. Et une seconde mi-temps où le football était un peu particulier », a-t-il expliqué au micro de Canal+ en référence aux conditions climatiques compliquées à Saint-Étienne. Le gardien des Girondins a également noté un comportement peu fair-play des Verts sur l'égalisation des Verts, lui qui avait semblé fou de rage au moment du but inscrit par Wahbi Khazri.

« On prend le but sur une grosse injustice, a-t-il pesté. Je pense beaucoup de choses maintenant, mais je préfère me taire. On met le ballon en touche par rapport à un joueur. Saint-Etienne prend le ballon, la sort, mais fait un gros pressing sur le côté, ce qui amène le but. C’est comme ça. Il y a une justice, on a marqué le second. Heureusement qu’on met le second. » Ce n’est pas la première fois que Costil s’en prend aux Verts. la saison dernière, déjà à Geoffroy-Guichard, le gardien du FCGB avait houspillé verbalement Yvan Neyou dans une séquence marquée alors par le silence du huis-clos.

Pour résumer

Benoît Costil (34 ans) n’a pas vraiment apprécié le comportement des joueurs de l’ASSE face aux Girondins de Bordeaux samedi à Geoffroy-Guichard (1-2). Le portier international tricolore n'en est pas à sa première chez les Verts.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert