ASSE, Girondins : Costil s’est bien rattrapé après avoir incendié Neyou
Benoît Costil (Girondins)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
C'EST QUI LE PATRON ?

ASSE, Girondins : Costil s’est bien rattrapé après avoir incendié Neyou

Coupable d’avoir incendié Yvan Neyou lors de la lourde défaite à Saint-Étienne en avril (1-4), Benoît Costil (33 ans) a retrouvé du coffre aux Girondins de Bordeaux.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Le 11 avril dernier, l’ASSE avait rossé les Girondins de Bordeaux à Geoffroy-Guichard (4-1). Le récital des Verts avait toutefois été gâché par une polémique dont les hommes de Jean-Louis Gasset se seraient bien passés. Surtout Benoît Costil. Juste après avoir encaissé le quatrième but, le gardien international s'en était pris à Yvan Neyou, pourtant touché à la cheville et contraint de céder sa place sur blessure. 

« Hey les gars, mettez-lui une boite au 19, découpez-le », avait lancé le gardien des Girondins à ses coéquipiers. Comme si cela n’était pas suffisant, l’intéressé en avait aussi profité pour apostropher le milieu de l’ASSE : « Commence pas à faire le mariole, tu parles trop depuis tout à l'heure. » Cet épisode sans doute isolé n’a pas eu trop d’incidence sur les performances suivantes de Costil. 

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

« Costil est le patron, on est ravis »

Au contraire, il semble monter en puissance et a même touché le Graal dimanche contre le Stade Rennais. « Il a été exemplaire, juge Arnaud Garnier, co-président de Saint-Médard-en-Jalles sur France Bleu. On l’a beaucoup entendu parler avec ses défenseurs. Il a vraiment encore eu le rôle qu’on connait de lui, un vrai leader. Costil ne lâche rien, il continue à montrer qu’il est le patron. On est ravis. »

Pour résumer

Benoît Costil (33 ans) a retrouvé son costume de leader après s'être fait remarquer en mal contre l'ASSE avec les Girondins de Bordeaux il y a un mois (1-4).

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert