Girondins : Adli a trouvé un bon avocat, Longuépée prend cher
par Raphaël Nouet
CRITIQUES

Girondins : Adli a trouvé un bon avocat, Longuépée prend cher

Pour avoir critiqué l'ambiance au sein des Girondins de Bordeaux, Yacine Adli avait été pointé du doigt. Mais un journaliste estime qu'il a eu raison…

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

La sortie de Yacine Adli après le match nul contre l'OM (0-0) il y a un mois avait fait parler presqu'autant que la prise de bec de Laurent Koscielny avec Hatem Ben Arfa. Le milieu de terrain avait pointé du doigt la mauvaise ambiance régnant en interne, le fait que plusieurs joueurs étaient en fin de contrat, ce qui ne les aidait pas à s'investir dans le travail au quotidien. Pour cela, l'ancien Parisien avait été critiqué. Mais pour le journaliste Adrien Mathieu, c'était parfaitement légitime…

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

"Bordeaux, c'est un peu Dallas"

"J’ai beaucoup aimé sa prise de parole après ce match nul honteux contre l’OM, où on n’arrive pas à faire la décision à 11 contre 9 pendant une demi-heure. Il a dit beaucoup de choses justes sur les ondes négatives du Haillan, où il sent que tout le monde ne tire pas dans le même sens et que finalement, Bordeaux, c’est un peu Dallas. Il y a une direction complètement coupée de ses supporters, et aussi avec ses joueurs. Comment en tant que joueur, dans cette ambiance, tu veux te sentir impliqué, te dépasser, mouiller le maillot pour le club, alors que tu sens qu’à l’intérieur il ne se passe pas des trucs très positifs."

"Le cas de Yacine Adli est symbolique. Il a grandi cette saison, il fait ses matches et propose du contenu intéressant. Il est arrivé avec cette étiquette d’espoir du PSG, qui devait confirmer. Ca a mis un peu de temps, mais il commence à trouver son rythme, il y a une relation technique avec Ben Arfa. La saison est déjà finie et ça va se terminer un peu n’importe comment, mais lui, je trouve qu’il a tenu son rang. S’il peut partir cet été, vu la situation des Girondins, et vu le contexte, l’harmonie, je pense qu’il s’en ira."