par Bastien Aubert
VOIX QUI PORTE

Girondins, ASSE : Gasset a laissé son atout principal à Saint-Étienne

L’ambiance n’est pas sereine aux Girondins de Bordeaux, contrairement à ce que veut faire croire Hatem Ben Arfa. Même Jean-Louis Gasset est moins inspiré.

Présent en conférence de presse ce mercredi, Hatem Ben Arfa a sorti le maître mot de l’ambiance qui sévit actuellement aux Girondins de Bordeaux : « sérénité. » Dans son édition du jour, L’Équipe assure pourtant que ce même HBA s’est accroché avec Otavio à l’entraînement pas plus tard que la semaine dernière. « Le premier a reproché au second de ne pas avoir fait l’effort après une perte de balle, explique le quotidien sportif. Il s’est vu rétorquer qu’il faudrait en retour qu’il arrête de se cacher sur le terrain. » Jean-Louis Gasset est conscient des problèmes en interne et a prévu d’injecter du sang neuf dès que possible. Pour l’heure, l’ancien adjoint de Laurent Blanc au PSG semble avoir perdu ce qui faisait son succès à l’ASSE : son côté fédérateur.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

Gasset aurait perdu son côté fédérateur

« On est mi-novembre et il y a eu une amélioration dans l’équipe ? C’est ça qui m’interpelle. Je veux bien que ça mette du temps, mais il faut qu’il y ait quelque chose qui prenne, tonne Jérôme Rothen sur RMC Sport. Il n’est pas inspiré. Sur Gasset, j’ai mis en avant son travail quand il était à Saint-Etienne mais dans sa carrière, il a plus été adjoint que numéro un. Il vieillit aussi. Je l’ai peut-être dit crument, mais je trouve qu’il est cramé et qu’il n’arrive pas à dynamiser ce groupe. Sa grande qualité, c’était de focaliser les mecs, de créer un collectif. Gasset a énormément de qualités de ce côté-là. Il est là depuis le mois d’août, et il faut peut-être lui laisser le temps, mais il n’y a aucune progression. »