Girondins : la hype Hatem Ben Arfa condamnée à s'essouffler à Bordeaux ?
Hatem Ben ArfaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ECLAIRAGE

Girondins : la hype Hatem Ben Arfa condamnée à s'essouffler à Bordeaux ?

Si l'arrivée d'Hatem Ben Arfa a replacé les Girondins de Bordeaux sur l'échiquier du football français, le retour du milieu offensif n'offrira pas forcément un coup de projecteur permanent au club.

A l'occasion d'un podcast sur Sud-Ouest retranscrit par Girondins4ever, le journaliste local Vincent Romain a évoqué la « hype » Hatem Ben Arfa. Une hype médiatique qui pourrait rapidement s'essouffler et ne plus être propice à redonner un éclairage national aux Girondins de Bordeaux.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DES GIRONDINS DE BORDEAUX

« S'il n'est pas bon, dans trois mois tout le monde aura oublié qu'il est aux Girondins »

« On l’a vu à l’occasion de sa conférence de presse de présentation… On était à l’auditorium du Matmut Atlantique, et pas dans la salle de presse du Château du Haillan. Il y avait énormément de journalistes, beaucoup plus que d’habitude (…) Pour les Girondins, ça met un petit coup de projecteur. Mais ce n’est que temporaire. Cette notoriété nouvelle ne sera entretenue que si Ben Arfa est bon. S’il devient un joueur anonyme de Ligue 1 qui ne joue pas beaucoup ou s’il n’est pas bon, dans trois mois tout le monde aura oublié qu’il est aux Girondins », rappelle l'un des suiveurs bordelais.

Et Vincent Romain ne s'attend pas à « HBA » très complice avec les médias locaux : « Hatem Ben Arfa et la presse, ça a toujours été une histoire un peu particulière. Ce n’est pas quelqu’un qui se livre facilement, qui a l’air d’apprécier particulièrement l’exercice médiatique. Pour cette conférence de presse, il dégageait presque l’impression de se demander ce qu’il faisait là (…) C’est quelqu’un qui a des choses à dire, mais pendant cette conférence de presse il a fait le strict minimum. Il n’avait pas envie de se vendre. Il n’a jamais eu pour objectif de savoir se vendre de toute façon ».