Girondins : le FCGB pénalisé par la mairie face au rugby ?
Logo des Girondins de BordeauxCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
LOYER

Girondins : le FCGB pénalisé par la mairie face au rugby ?

La mairie de Bordeaux a fait un geste mardi en faveur du club de rugby local, l'UBB, afin de pacifier ses relations avec lui. Ce qu'elle s'était refusée à faire avec les Girondins à l'époque de King Street.

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Le rugby favorisé à Bordeaux ? Les supporters des Girondins ont le droit de se poser la question à la lecture de Sud-Ouest. En effet, ils y apprendront que la mairie de la ville a décidé de faire un geste financier fort en direction de l'UBB afin de régler un conflit tournant autour du naming du stade Chaban-Delmas, chose qu'elle s'est refusée à faire avec le FCGB…

"Le conseil municipal de Bordeaux a voté ce mardi une exonération de loyer de 100.000 euros à l'UBB, peut-on lire dans le quotidien régional. Une convention lie la ville et le club pour qu'il y joue ses matches. Elle prévoit une part fixe annuelle de 100.000 euros et une part variable correspondant à 2% des recettes billetterie. La crise du covid-19 est passée par là. De nombreux matches n'ont pas pu se jouer. Pour accompagner le club "dans cette période difficile", le conseil a voté la gratuité de la redevance fixe pour l'année 2020 et le premier semestre 2021. Un coup de pouce au sport professionnel que les élus bordelais n'avaient pas accordé aux Girondins de Bordeaux sous l'ère King Street quand la question avait été débattue à la Métropole : "Il ne s'agissait ni des mêmes sommes (4,7 M€) ni de la même structure d'actionnariat", explique Mathieu Hazouard, adjoint aux Sports."

Coup de pouce de la mairie de Bordeaux au club de rugby

La mairie de Bordeaux a accordé un coup de pouce financier au club de rugby local afin de lui permettre de surmonter les dégâts de la crise sanitaire. Chose qu'elle n'a pas fait avec les Girondins alors que ceux-ci ont également souffert.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet